Article en vedette

Ou trouver une bonne cravate ?

Amie du business man, la cravate est l’élément incontournable de votre costume d’entretien. Quoiqu’on en dise la plupart des recruteurs attendent de vous une tenue formelle et classique, c’est-à-dire le fameux costard-chemise-cravate. Cela montre que vous savez vous habiller quand c’est...

Lire plus

Quand se faire remarquer par son Boss ?

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 10-04-2011

Étiquettes : ,

1

Je vous l’avais promis, voici la suite de « Quel comportement avoir avec son chef ».

Ces articles ont pour but de vous montrer comment se comportent les apprentis requins qui réussissent dans l’entreprise. Idéalistes, passez votre chemin !

A quel moment pouvez-vous vous faire remarquer par votre supérieur ?


En photographie, on parle d’instant décisif.
L’instant décisif, c’est le moment précis ou tout se joue, ou tous les éléments convergent…

L’objet de cet article c’est justement de vous aider à identifier les moments décisifs au travail et de vous montrer comment vous en servir pour vous faire remarquer par votre direction.

Dessin de Tewoz, de ma vie au boulot

Soyons clair, votre travail quotidien votre chef s’en fout.

Lui ce qu’il veut c’est que l’usine tourne, que les clients soient contents etc…
Bref, si tout va bien, il ne fait pas attention à vous.

Il ne veut pas connaître les détails : combien de coups de fil vous avez passé, combien de tableau récapitulatif vous avez mis en place, avec quel client vous avez eu une discussion passionnante…

C’est pourquoi, la plupart du temps, un chef ne fait pas la différence entre celui qui fait tout juste le nécessaire et celui qui se défonce comme un fou.

La seule chose qui l’intéresse ce sont les résultats chiffrables et mesurables.

Et moins vous avez de responsabilités, plus il est difficile de vous mettre en valeur sur ce que vous faites.

C’est pourquoi il faut focaliser TOUTE VOTRE ENERGIE sur les occasions de montrer que vous sortez du lot, que vous pouvez faire plus que vos taches actuelles et que la prochaine promotion est pour vous.

Quelles sont ces occasions ?

  • Le directeur général vous demande personnellement de vous occuper de quelque chose ? Faites le bien, faites le vite et envoyez lui un email récapitulatif. Cela montrera qu’il peut se reposer sur vous a 100% quand il vous confie quelque chose.
  • Vous avez une réunion d’équipe sur un projet important ? Bétonnez votre intervention, repassez vous le dossier 5, 10, 20 fois, et préparez soigneusement ce que vous allez dire.
  • Lors de votre entretien annuel, préparez quelque chose qu’on ne vous a pas demandé : une analyse complète de la concurrence, des propositions d’amélioration etc etc…
  • Vous allez me dire que cela réclame beaucoup de temps et que cela n’est pas toujours facile…c’est vrai !
    Mais si votre priorité est d’être promu/d’être augmenté/d’être dans les petits papiers du chef,

    vous devez faire passer cela avant tout le reste !


    Tant pis si vous êtes en retard sur le quotidien, tant pis si vous avez bâclé votre dossier, tant pis si les clients s’impatientent…je le répète, tant que ça reste dans des proportions acceptables, personne ne le verra !
    Vos tâches vous semble importantes parce que vous avez la tête dans le guidon, mais la triste vérité c’est qu’elles ne le sont pas.

    La preuve ? Que se passe t’il quand vous partez en vacances ? Ben oui…rien !

    Cela semble évident mais on voit trop de gens qui travaillent énormément toute l’année arriver a leur entretien annuel sans rien avoir préparé avec l’espérance que leur situation va s’améliorer toute seule…

    Ils bredouillent alors un : « euh…éventuellement j’avais pensé que peut être si c’était possible d’être un peu augmenté…enfin si ça dérange pas…hein ! »

    Le résultat est égal à au temps investi dans la préparation, c’est-à-dire zéro !

      L’anti morale de cette histoire :

      Il est beaucoup plus rentable de fournir un travail correct sans plus tout au long de l’année mais de passer 15 jours a préparer nuit et jour un entretien qui vous permet de demander un meilleur poste ou un meilleur salaire …

    PS : Merci a Tewoz, de mavieauboulot.fr, qui m’avait également offert un dessin pour l’article « Quel comportement avoir avec son chef »

      Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

    Commentaires (1)

    Le management « à la française » (sourire) montre ses limites. Les reconnaissances professionnelles, les compliments ne sont pas naturels (« je vous paie justement pour remplir un travail »). À vous de vous faire remarquer régulièrement, faites valider telle (nouvelle) qualité ou toute nouvelle compétence reconnue vous permettant de demander une formation continue justifiée pour avancer professionnellement.

    Évidemment, à vous de mettre à jour chaque année si nécessaire votre fiche de poste et votre CV en conséquence pour toujours être prêt à saisir toute opportunité de progression professionnelle en interne ou si cela se justifie, « ailleurs ». L’entretien individuel d’évaluation ou d’appréciation chaque année doit permettre à l’entreprise de prendre conscience de votre valeur professionnelle et personnelle. Faites-vous remarquer et provoquez des compliments, une reconnaissance quand cela se justifie. Question de motivation personnelle, de moral pour rester optimiste sur votre avenir.

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.