Article en vedette

Orange recrute…

A qui envoyer votre CV ? La réponse est simple : aux entreprises qui recrutent ! Envoyer son CV au hasard est le meilleur moyen de se décourager, car il vous faudra beaucoup de candidatures pour peu de réponseS ( attention, je ne dis pas que ça ne marche pas, je dis juste que le rapport candidatures...

Lire plus

La boite va mal : que faire ?

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 22-09-2013

Étiquettes : , , ,

19

wallpaper-bateau-qui-coule
Des bruits de couloir circulent, une réorganisation est annoncée, ou le directeur semble soucieux depuis des semaines…tous ces signes sont révélateurs que l’entreprise va mal.

Dans ces cas-là que faire ? Ma réponse est simple : FUYEZ !

Si vous vous êtes rendu compte que la boite allait mal, ce n’est peut-être pas le cas de tout le monde : vous avez une longueur d’avance, profitez-en pour chercher du travail avec calme.

En effet, vous devez vous mettre à chercher autre chose immédiatement mais vous pouvez vous permettre d’être difficile car l’urgence n’est pas encore là.
Ne partez donc que si on vous propose plus intéressant et/ou mieux payé et/ou plus proche de chez vous.

Par contre si vous attendez trop, voilà ce qui risque de se passer :

  • La situation va se dégrader très rapidement et vous allez être licencié : inutile de vous dire que c’est assez désagréable, sans compter sur le fait que sans emploi, vous allez être beaucoup plus stressé et que vous risquez d’accepter le premier poste venu.
  • La situation va se dégrader lentement, les conditions de travail vont empirer (baisse de salaire, heures supp a gogo, climat d’angoisse, meilleurs éléments qui partent…). Non seulement vous allez vivre des mois désagréables, mais vous allez finalement vous retrouver à chercher un poste en même temps que vos collègues qui ont le même profil que vous.

C’est tout ! La situation ne peut-elle pas s’améliorer ?

Si c’est possible…mais peu probable et en tout cas pas tout de suite.
Voulez-vous stagner pendant 5 ans en attendant que la reprise arrive ?

Dans ces cas-là, beaucoup de gens se voilent la face :
« Ils ne vont pas fermer, le propriétaire a beaucoup d’argent » – Dites-vous bien que s’il a gagné autant d’argent, ce n’est certainement pas en conservant des entreprises qui n’en rapportent pas.

« Ils ne vont pas fermer, le propriétaire a beaucoup investi dans l’usine/les bureaux » – Les machines industrielles, les bureaux et les ordinateurs se revendent et/ou se déplacent facilement sur un autre site en cas de besoin.

Essayez d’être lucide, on n’a rien à gagner à reste dans une entreprise qui ne rapporte plus ou pas assez d’argent.

2 exceptions cependant :

  • Vous avez clairement identifié une opportunité : vous êtes l’assistant du directeur Financier, et celui-ci va être licencié. Vous savez qu’on risque de vous proposer le poste car vous êtes jeune, opérationnel de suite et pas trop payé. Pourquoi pas ? Mais fixez-vous un délai au-delà duquel si il ne se passe rien, vous irez chercher fortune ailleurs.
  • Vous êtes proche de la retraite. Vous avez 60 ans et vous jouez la montre, vous attendez de voir ce qui se passe et vous accumulez les mois en vous rapprochant gentiment de l’âge de la retraite. Courage, vous y êtes presque !
  • Commentaires (19)

    Je suis d’accord pour dire que si on se retrouve dans une telle situation et qu’on est salarié c’est peut être mieux en parallèle de chercher du travail ailleurs pour anticiper le licenciement !! Ou alors aider a chercher des solutions pour aider l’entreprise a se redresser et ainsi accéder a un poste plus important si cela fonctionne :)

    Vous oublier aussi une troisième exception
    Vous couché avec la fille du directeur, celle ci va tous faire pour que vous gardiez votre poste 😉

    Pour le coup de la retraite c’est clair que c’est compliqué d’envisager de trouver un nouveau job à 60 balais.

    Mais c’est justement parce que c’est encore plus dur qu’à mon avis il faut s’y prendre au plus tôt. L’expérience n’est plus vraiment valorisée dans cette tranche d’age, et c’est bien dommage (j’en sais quelque chose).

    Miser sur le fait que la direction aura égard de la situation pour un senior bien tassé est hélas dans de nombreux cas une utopie bienveillante.

    C’est vrai que quand le navire commence à couler, il faut commencer à réfléchir à son avenir. Une opportunité qui n’est pas citée dans l’article, c’est de se mettre à son compte comme auto-entrepreneur tout en restant salarié de la société. Si l’auto entreprise fonctionne, on pourra démissionner pour s’en occuper pleinement.

    @Prothèse
    Votre idée est machiavélique je trouve, et comment faire deux travail à la fois alors que normalement si on va se mettre à son propre compte on va surement et instinctivement négliger le premier travail et pas mettre le 100% pour voir sauvé votre place ou même avoir la conscience tranquille et surtout ou on est le professionnalisme dans tous ça !!!!!

    Le valeur le plus dominant est celui de l’expertise pour réussir une négociation d’emploi

    L’image du bateau est parfaite… mais on dit aussi les rats quittent le navire et sur ce point c’est difficile de prendre une décision, une fois je me suis accroché et le fait de tenir bon avec la direction ma permis après la restructuration de monter en grade… par contre après la deuxième restructuration j’aurai du partir plus vite et ne pas rester coller à mon poste. C’est vraiment une décision difficile à prendre, quand ca va mal je pense quand même qu’il faut dans un premier temps s’accrocher et ensuite voir ce qu’il se passe

    Je suis tout à fait d’accord. Il vaut mieux trouver autre chose ailleurs et se fixer de nouveaux défis que de rester là où on est en attendant le licenciement.

    C’est une situation que j’ai vécu personnellement dans la dernière société où j’ai travaillé. Les bruits de licenciements économiques étaient de plus en plus présents, alors j’ai décidé de prendre les devant en créant progressivement ma propre activité, et quand le couperet est tombé, j’étais prêt à voler de mes propres ailes.

    Pour avoir vécu une situation similaire, je conseille a tous ceux qui sont dans ce cas de figure d’anticiper le moment ou ils vont être licencier en commençant a chercher du travail ailleurs car avec la conjoncture actuelle c’est déjà pas facile donc mieux vaut prévenir que guérir !! Merci pour cette article intéressant et malheureusement réaliste…

    Ayant déjà souscrit à une assurance chomage complémentaire lorsque tout va mal, c’est vraiment ce que je vous conseille ! Quand la boite coule, il faut trouver des parachutes en cas de licenciement et avec une prime en cas de licenciement de 4000 francs suisses, cela m’a bien aidé !

    Il faut se reconvertir et devenir politicien, pour eux tout va toujours bien et la fin de mois difficile n’existe pas.

    Ou s’expatrier en même temps que les entreprises, parce que chercher du boulot en France ce n’est pas simple, surtout si le secteur est concurrentiel.

    j ai vécu egalement cette situation ,j ai ouvert mon entreprise car je ne retrouvais pas de travail (il y a 5 ans)

    En fait même si va mal les employés espèrent jusqu’au bout que ça va tenir et se retrouvent bien souvent dans un plan social sans avoir anticipé le licenciement

    oui c’est claire , faut avoir le sixieme sens pour santir que l’entreprise va mal et reagir avant pour ne pas tomber

    Je pense que effectivement si on est salarié, il faut peut être prévoir et chercher un autre job ailleurs ou pensé à créer sa propre boîte. En effet, je connais plusieurs personnes à qui c’est déjà arrivées et sans y avoir pensé auparavant elles se sont retrouvaient bien embêtées. Mieux vaut prévoir.
    Merci pour le partage.
    Leo recently posted..http://www.interima.comMy Profile

    Je vous conseille de souscrire à une assurance chômage complémentaire qui est bon moyen pour vous aider en cas de licenciement.

    En cas de faillite, a-t-on des aides salariales pour se retourner ?

    Moi je dis qu’il faut prévenir au lieu de guérir, si on demande l’avis des salariés d’abord on aura moins de problème comme grande entreprise

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.