Article en vedette

Combien valez vous ?

Combien valez vous ? Pensez vous avoir un bon salaire ? un mauvais salaire ? Pourquoi ? Il n’est pas simple d’estimer sa valeur sur le marché du travail. Cependant un certain nombre d’éléments rentrent en compte pour la fixation d’un salaire et peuvent vous donner des pistes de réflexions. ...

Lire plus

Jusqu’à quel point s’investir dans son entreprise ?

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 17-04-2014

4

Des employés qui travaillent sans compter leurs heures,comme si c’était leur propre entreprise, venant parfois le week end et allant parfois à prendre des frais professionnels à leur charge (« je ne vais pas faire une note pour quelques euros ! ») il en existe finalement beaucoup plus qu’on le pense.

Hélas, toutes ces personnes arriveront un jour ou l’autre a la même conclusion : ils ne sont que de simples collaborateurs, facilement remplaçables et soumis à la seule volonté du patron et ou des actionnaires.

Pourquoi s’investir avec une telle énergie ?

Certains, fils d’entrepreneur, ont simplement été élevés comme ça et ne peuvent pas faire autrement que de travailler à 120%, quel que soit la personne qui les embauche.

D’autres ont l’espoir de voir leur implication récompensée d’une certaine manière : par des augmentations de salaire, des responsabilités augmentées, voire éventuellement, une participation directe aux bénéfices de l’entreprise.

Si vous êtes dans ce cas, attention, le retour à la réalité peut parfois être très cruel :

Certains patrons, sous couvert de paternalisme bienveillant, n’ont en réalité que mépris pour leur employé. Ils considèrent normal que leurs employés travaillent toujours au maximum mais sans jamais les associer aux bénéfices.

Vous vous engagez sans limites…tant mieux ! mais l’entreprise leur appartient et ils considèrent qu’ils ne vous doivent rien en retour.

Après 10,20 ou 30 ans à donner le meilleur de vous-même, l’entreprise peut vous licencier, faire faillite ou simplement vous réaffecter a un poste moins intéressant…

workaholic-2-200x300

Que vous restera-t-il alors de toutes ces heures passées à développer l’entreprise et à ramener des contrats ?

Réponse : RIEN ! A part un immense sentiment d’injustice et de frustration.

Viendra alors, la colère contre vous-même (comment ai-je pu être si con ?), puis le découragement (je ne suis qu’une merde), et enfin l’acceptation…il ne vous restera alors qu’a éviter de faire les mêmes erreurs dans votre prochain emploi.

Pour éviter cela, essayez de développer des gardes fous : partir à 18h maximum, s’obliger à dire non une fois par jour, refuser des responsabilités supplémentaires si elles ne sont pas accompagnées d’une récompense…

Commentaires (4)

Je confirme!
Dans mon dernier boulot, pour récompense à ma volonté de faire progresser les choses, j’ai eu le droit à des menaces de blâmes et d’avertissement.

Résultat, j’ai laisser le bazar en l’état sans faire d’efforts et ai trouvé un nouveau job.
Maintenant je fais ce qui doit être fait, mais vais pas chercher à faire davantage

je suis totalement d’accord avec toi Anaïs! c’est vrai qu’il faut se donner à fond durant les heures de travail, mais il faut pas se laisser trop abusé, à la fin comme vous dites ils peuvent te virer à tout moment sans le moindre remerciement.

Oui, toujours faire attention à la considération que l’on a de son travail. Ne pas trop donner si cela ne mène pas à une reconnaissance accrue et des possibilités d’évolution. A moins d’être passionné pour son travail bien entendu 😉

Oui moi aussi je me suis bien fait enculer par mon boss

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.