Article en vedette

Devenir télétravailleur : Où, pourquoi et comment ?

Bonjour à tous, je m’appelle Philippe, je suis l’auteur d’un blog sur le télétravail : http://leblogdunflemmard.tumblr.com Devenir télétravailleur, ça ne s’improvise pas. Je vous propose de voir ensemble les questions principales liées à cette décision. Vous pouvez avoir des dizaines...

Lire plus

Jeune diplômé, cherche poste de Directeur exécutif…

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 19-10-2011

Étiquettes : , ,

4

Vous ne voyez rien qui cloche ?


Et bien oui, aujourd’hui je vous livre un secret : si vous sortez de l’école ( a moins que l’école en question ne soit très bonne), vous ne serez PAS :
Responsable de…
Manager…
Senior…
Executive…

Ces postes sont normalement réservé a des personnes qui ont de l’expérience.

Pourtant je reçois régulièrement des mails de jeunes diplômés qui pensent que le monde du travail n’attend plus qu’eux.

Qu’est ce que je leur conseille ?


C’est simple, je leur conseille : Acquérir de l’expérience !!!
Pensez vous que les entreprises embauchent des jeunes diplômés sans aucune expérience afin qu’ils puissent se « faire la main » chez eux ? La réponse est non !

    Finalement, vous aurez souvent 2 solutions : 

  • Idéalement il faudrait trouver un poste en dessous de celui que vous convoitez ( ex : assistant de…)
  • Sinon, trouvez un poste qui vous permet de manger et gagnez de l’expérience en travaillant bénévolement

Par travailler bénévolement, j’entends :

  • Les stages :

    Si vous le pouvez multipliez les stages ! Pendant vos études, vos vacances, le soir ou les week end…
    En dehors de l’expérience, vous allez aussi acquérir un réseau !

  • Le bénévolat :

    Trouvez une association ou une entreprise qui puisse être intéressée par vos services.

Par exemple si vous souhaitez devenir Community Manager, mais que vous n’avez encore aucune expérience dans le domaine :
Faites un blog ou vous relaterez vos démarches en tant que Community manager de votre propre page.
Proposez à une petite entreprise d’animer sa page Facebook, de lui créer un compte Twitter et de le faire vivre….etc etc

Le jour ou vous aurez un entretien, vous pourrez démontrer que vous savez de quoi vous parlez, vous pourrez présenter des résultats (J’ai fait passer une page facebook communautaire de 50 a 5000 fans, j’ai crée un blog avec 5000 visites/mois…).

Il est bien plus profitable d’acquérir l’expérience dont vous avez besoin pour le poste de vos rêves par un travail bénévole, que d’y renoncer pour accepter quelque chose qui vous plait moins.

Mais attention, travailler gratuitement ne veux pas dire travailler pour rien.

Posez vous a chaque fois la question :

qu’est ce que cela va m’apporter ?

Si cela fait 2 ans que vous êtes stagiaire E-Marketeur chez Exploiteur & Cie; et que vous n’apprenez plus rien, si ce n’est que la vie est dure…il est peut être le temps de chercher un « vrai » poste.

Commentaires (4)

Bonjour Anais,

Je vis exactement la même chose, jeune diplômé j’ai acquis de l’expérience à l’international et via mes blogs où j’ai eu de très bons résultats (depuis 3 ans en parallèlle de mes études). Malheureusement ça ne suffit pas, les entreprises demandent toujours plus et j’ai la sensation qu’on ne fait pas confiance aux jeunes.

Depuis j’ai décidé de me lancer dans l’entrepreneuriat car je gagne bien plus qu’un « salaire’ de stagiaire en étant à mon compte et ça me forge une très forte expérience. Je trouve dommage qu’après 5 ans d’études (très chers que nous devons pour certains rembourser) on ne trouve pas de poste nous permettant d’acquérir de l’expérience tout en pouvant vivre et rembourser ses prêts étudiants comme il se doit.

La plupart des conseils qui m’ont été donnés ont été de partir de la France et je commence à me poser vraiment la question sachant que j’ai de grosses opportunités en Amérique du Nord. J’ai même une amie qui bosse dans un fast foot pour payer son loyer, finir comme ça avec un BAC+ 5 comment vouloir après que des jeunes veuillent faire des études.

Faire des stages et du bénévolat (encore et encore) je me demande si finalement on ne s’installe pas dans une spirale sans fin. Mon gros coup de gueule est qu’on ne peut tout simplement pas vivre avec un revenu de stagiaire.

En étant entrepreneur j’ai vraiment la sensation que ce que je réalise m’apporte quelque chose en terme d’expérience personnelle et professionnelle tout en évoluant. Le marché de l’emploi à eu un impact très mauvais sur mes motivations et mon moral et je suis loin d’être le seul. Je crois qu’il y a un sérieux problème de ce côté là en France et de l’abus chez certains recruteurs (pas tous). Je ne vois plus de ressources humaines mais souvent plus des « ressources », le côté humain disparait.

Faut il attendre que tous les cerveaux français s’expatrient pour trouver mieux ailleurs ?
Johann recently posted..La technique de « l’oiseau bleu » pour attirer gratuitement et automatiquement des centaines de visiteurs chaque jourMy Profile

Avec la crise, les entreprises ont de plus en plus de candidats pour un poste et il est vrai que cela devient très difficile de trouver pour ceux qui ont peu d’expérience.
Que faire ? Acquérir de l’expérience, même si c’est bénévolement, au moins au début.
Si la situation s’éternise, alors il faut chercher d’autres solutions : l’expatriation et l’entreprenariat sont effectivement des pistes intéressantes et valoriseront votre candidature ( ce que ne fera pas un boulot « alimentaire »).

Effectivement, on ne donne pas de poste à grosses responsabilités à un jeune diplômé, quelle que soit son école.

Et encore moins en ces temps de disette.

En même temps c’est normal.
Si vous étiez boss d’une société avec une dizaine, cinquantaine, centaine etc de salariés sous votre responsabilité, vous nommeriez qui à un poste important ?: Celui à qui vous faites confiance depuis 5 ans et qui a démontré sur le terrain ses capacités, ou le jeune diplômé d’une école prestigieuse avec 19/20 de moyenne ?
Jean-Yves recently posted..Comment votre ville préférée va faire de vous un expert en languesMy Profile

je suis tout a fait d’accord quand tu parles de faire un travail bénévole pour trouver le job de ses rêves. En faisant un job bénévole on le fait normalement parce que l’on aime ça…cela nous apprends plein de choses, c’est tout bon pour un nouveau job…et c’est surtout que l’on arrive avec une expérience…
Jérôme recently posted..Devenir entrepreneur. Pourquoi entreprendre ?My Profile

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.