Article en vedette

Etes vous une victime ?

Avez vous tendance a vous victimiser ? Pour moi, on est jamais victime de rien, sauf de soi même. Les événements de votre vie n’ont aucun sens en eux même, ils n’ont que le sens que vous voudrez bien leur donner. C’est pourquoi votre bonheur et/ou votre malheur, ne dépend que de vous et...

Lire plus

Je travaille avec…un tire au flanc

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 24-09-2012

Étiquettes : , ,

16

On ne choisit ni sa famille, ni ses collègues et il faut donc vivre avec, mais parfois, cela peut être difficile…

Encore un petit post destiné aux personnes qui travaillent en collaboration étroite avec des personnalités « difficiles » …

Aujourd’hui nous allons parler du TIRE AU FLANC…

• COMMENT LE RECONNAITRE ?

La plupart du temps le fainéant est souriant, sympathique…au premier abord, c’est d’ailleurs un collègue idéal. Il faut dire, que vu sa charge de travail, il ne connait pas le stress !

Mais au fur et à mesure que vous le côtoyez, vous vous rendez compte qu’il ne fait que le strict minimum, et encore, seulement quand il n’a pas réussi à le faire faire par les autres (vous en l’occurrence).

• QUE FAIRE ?

S’il travaille dans son coin, et vous dans le vôtre, tout va bien, laissez le vivre.

Le problème commence quand vous devez travailler ensemble.

Là, vous aurez deux possibilités : ne rien dire et faire son boulot à sa place ou réagir !

Je vous déconseille d’avoir voir le supérieur hiérarchique pour régler ça, cela ruinerai irrémédiablement les rapports dans l’équipe.

La seule solution, est L’ORGANISATION !
Essayez de le « coincer » en établissant (par écrit !) un planning très précis des taches à effectuer et par qui. Essayez d’organiser mine de rien des réunions avec les supérieurs pour chaque étape importante, ainsi il se sentira obligé de respecter les principales deadlines.

Et voyez le côté positif des choses : les paresseux sont souvent des employés efficaces ! (car ils essayent constamment de consacrer le moins de temps possible à leur boulot).

    Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (16)

Merci pour les conseilles, mais l’important c’est le respect entre les gens après vient l’organisation.
référencement naturel recently posted..Netlinking et popularité, agence référencement naturelMy Profile

Belle conclusion : les paresseux de par leur caractère sont en effet efficace.
On peut donc leur confier les missions les plus chronophages et ils sauront trouver des astuces pour réduire la charge du travail en question ! ^^

Je n’avais pas pensé a la technique : « le faire crouler sous le boulot pour l’obliger a se bouger ».
Pourquoi pas en effet ?

C’est sympa cette petite série de profils type. A chaque fois je reconnais un collègue :-)

Il y a également le ou la perfectionniste tendance maniaque, le démissionnaire qui n’en a plus rien à faire, celui qui est toujours en retard avec un prétexte bidon (genre grève de métro tous les deux jours alors que les autres arrivent à l’heure), et plein d’autres. On pourrait en parler des heures !
Jeremie recently posted..Utiliser les conférences et forums pour trouver un emploi : la méthode en trois étapesMy Profile

La technique du paresseux : En faire le plus possible au départ, pour ne plus rien avoir à faire à l’arrivée ! Le paresseux calcule le moindre de ses efforts… Le fainéant… ne fait absolument rien !

J’ai moi même travaillé avec deux fainéants de première classe, ce n’est pas facile. Mais j’arrivais parfois à les coincer, avec votre technique des tâches réparties.
Je ne faisais pas parfois leur travail, ce qui les mettait en difficulté avec la hiérarchie et les obligeait à mettre la main à la pâte.
Mais c’est un combat de tous les jours et j’ai fini par m’épuiser et changer d’équipe.
Thérapie comportementale recently posted..Acouphène et thérapie comportementale et cogntiveMy Profile

J’ai une petite technique pour bouger les collègues tire au flanc. Elle est assez simple: faire exactement la même chose que lui… ne rien faire de la journée.

En général après une ou deux journée à prendre du retard, il se magnera et l’effort s’équilibrera.

Si on rentre dans sa logique, il gagnera à tous les coups.

J’avoue que c’est une bonne question que tu poses la! Pour ma part je pense que c’est la bonne solution de mettre les choses par écrit. Par contre, si des mises au point doivent être faites, il est préférable de ne pas y être mêle, cad faire en sorte que cela vienne de la hiérarchie! Sinon les rapports humains peuvent se dégrader.
William recently posted..Quel est le prix du cigare le plus cher du monde?My Profile

Tout d’abord, je vous remercie vivement pour tous vos bons conseils. Effectivement, l’organisation est la meilleure solution, ainsi en ajoutant du sérieux, de la rigueur pour créer un climat de confiance entre les deux parties.

Soit feignant, tu vivras longtemps, soit feignant, tu vivras content….

Enfin je dis ca comme ca… 😉
tewoz recently posted..Pourquoi ce n’est pas sur mars qu’on aurait du envoyer le robot curiosityMy Profile

Je suis tout à fait d’accord, les tire au flanc sont assez énervants, mais diablement sympathiques quand même, c’est dur de devoir rentrer en guerre avec eux pour une histoire de travail, mais vu que ce sont justement des personnes aussi intelligentes, il y a toujours moyen de leur faire comprendre quand il faut s’activer un bon coup.

Vraiment sympathique cette série d’articles, chacun d’entre eux me rappelle quelqu’un =D Pas mal l’idée du planning précis, j’aurais plutôt tendance à faire le boulot à sa place (pas bien!)

Bonjour,
Merci pour l’article.
Personnellement, je pense que la seule solution dans ce genre de situation est l’organisation. Ainsi, les deadlines seront respectés.
Marie

Je dirai que je n’en fait pas partie heureusement pour moi mais dans le domaine du travail on voit de tout de quoi faire de beaux livres d’histoires à mon avis.
Backlinks gratuit

Pour ma part j’opte pour les logiciel de gestion de projets. C’est très utile pour plannifier les taches et mettre tout le monde face à ses responsbilités

Très sympathique cette saga d’articles mettant en avant différent profils de personnalités au travail. Concernant le type tire au flanc je pense qu’une bonne organisation reste le meilleur moyen pour imposer des limites à ce type d’employé sinon ils continueront à faire comme bon leur semble et à déléguer toute tache qui leur ait attribuée.

Isabelle

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.