Article en vedette

Comment chercher du travail…au MAROC

Et oui, après la France et la Belgique, c’est le Maroc qui envoie le plus de lecteurs a Jobmachine. J’ai donc trouvé normal de faire un petit article spécifique à la recherche d’emploi au Maroc. Tout d’abord, un petit rappel des faits : Le taux de chômage au Maroc a baissé de plus de 4%...

Lire plus

Je travaille avec…un Angoissé Chronique

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 26-08-2012

Étiquettes : ,

9

On ne choisit ni sa famille, ni ses collègues et il faut donc vivre avec, mais parfois, cela peut être difficile

Ce petit article est le quatrième d’une série destinée aux personnes qui travaillent en collaboration étroite avec des personnalités « difficiles ».

Aujourd’hui nous allons parler de…l’angoissé chronique.

  • COMMENT LE RECONNAITRE

  • Vous le reconnaitrez facilement grâce a 2 caractéristiques : son pessimisme et son inutilité

    – En ce qui concerne le pessimisme, l’angoissé a tendance a voir le mal partout : les commandes n’arriveront jamais à temps, les projets n’aboutiront pas, ses collègues ne sont jamais suffisamment impliqués…bref il imagine toujours le pire !

    – Or, à force de guetter les problèmes, il est devenu une vraie boule de stress, ce qui l’empêche d’être réellement efficace. IL court dans tous les sens, incapable d’établir des priorités, en essayant de tout faire à lui tout seul !.
    Bien évidemment il n’y arrive pas, ce qui augmente son stress, et du coup son inefficacité !

  • QUE FAIRE

  • Vous avez 2 possiblités :

    Si vous êtes gentil ou que vous avez la fibre maternelle : aidez le a résoudre les problèmes dont il se plaint. Montrer que vous prenez sa vison au sérieux. Soyez a son écoute et essayer de lui montrer que pour chaque problèmes éventuel, des solutions pourront être trouvées.

    Si vous n’êtes pas si gentil ou que vous ne le supportez plus : Vous pouvez essayer de le pousser à bout car il est un candidat de premier choix pour le burn out, il suffira simplement de lui parler des problèmes qu’il redoute tant en les exagérant, ou encore d’augmenter sa charge de travail, ou de ridiculiser ses propos…
    Sinon, plus simplement ( et aussi pour ne pas finir aux prud’hommes…), évitez le, ou dites-lui franchement que vous ne partagez pas sa vision apocalyptique, vous faite votre travail, si votre façon ne vous convient pas, qu’il en parle aux RH !

      Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

    Commentaires (9)

    L’idée du burn out est séduisante, bien qu’un peu sadique…
    Mais je vais plutôt opter pour la seconde solution.
    julie recently posted..Meteo MayenneMy Profile

    Bonjour Anaïs,
    Génial ton article !
    C’est de la psychopathologie appliquée, version fun, facile à comprendre et à mémoriser !
    Je vais aller voir les autres !
    Merci !
    Luc mister-no-stress
    Luc mister-no-stress recently posted..En finir avec le stress en 21 jours de sophrologie : Jour 18 : Enracinement (Audio)My Profile

    Ouf, je n’ai jamais rencontré un tel personnage dans ma vie professionnelle et vu que la fibre maternelle, je ne l’ai pas du tout, je crois que cette personne et moi on aurait pas fait bon ménage! :-)

    Je trouve que de tous les portraits de personnalités brossées sur ce site, l’angoissé chronique est le pire. C’est celui qui vous gâche toujours votre journée au boulot. A éviter comme la peste!

    Il faut faire du sport pour décompresser ça aide à garder en ligne de mire ses objectifs ; )

    je trouve que votre site est vraiment clair et bien fait.

    J’en ai connu un comme ça…Le genre de gars qui te fais perdre plus de temps qu’il ne t’en fais gagner… TRES irritant. Il a fini par se « burner » tout seul comme un grand.

    J’ai bossé avec un angoissé chronique il y a quelques années; Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai la fibre maternelle mais j’ai pris la décision de l’aider à prendre confiance et d’absorber tout ce qui risquait de le déstabiliser. La réussite d’une équipe c’est aussi ca à mon avis, et sans lui, nous risquions gros!
    Ju osteo recently posted..La nouvelle version de The Life List est arrivéeMy Profile

    Le problème du pessimiste c’est qu’en général il trouve comme exutoire salvateur le fait de communiquer en permanence son mal être…

    Et pourtant, au plus il en parle, au plus il s’en convainc ! Et dieu si c’est mauvais pour l’économie. Le divertissement peut parfois leur changer les idées… mais pour le discours raisonné, avec certains j’ai des doutes !

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.