Article en vedette

Ou et comment trouver un job étudiant ?

Comment trouver un petit boulot ? Trouver un Job étudiant ou un job d’été n’est pas toujours facile. Comment intéresser un recruteur quand on est étudiant, qu’on un cv de 2 lignes et qu’on est disponible entre le 2 juin et le 12 septembre ? D’abord on refait son CV. Il faut...

Lire plus

Dress code chez UBS ou le coté obscur de la banque !

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 15-12-2010

Étiquettes :

2

Le Dress Code de l’UBS

( plus grande banque de gestion de fortune en Europe) a été rendu public il y a quelques jours.

Si vous souhaitez lire le rapport :
DressCode UBS a l’attention des collaborateurs

Dans ce document le géant bancaire transmet à ces salariés les directives en ce qui concerne leur présentation.

Ca vaut le coup d’oeil !

Des l’introduction

…le ton est donné : « la réputation d’UBS constitue notre bien le plus précieux. Adopter un comportement irréprochable implique également d’avoir une présentation impeccable ». Jusque la, tout va bien ! Puis « Les individus sont principalement jugés sur leur apparence. Les couleurs anthracite foncé, noir et bleu foncé symbolisent la compétence, le formalisme et le sérieux. »
( ces couleurs symbolisent également l’ennui, la tristesse et le manque d’originalité…mais passons).

Mais c’est dans le détail

que le rapport se révèle vraiment surprenant, digne d’un manuel de Savoir-vestir à l’usage de la femme parfaite des années 1950.

On apprendra ainsi que « la longueur de jupe idéale se situe entre le milieu du genou et peut descendre jusqu’a 5 centimètres au dessous du genou » ou encore que « le chemisier ne doit pas serrer la poitrine » ( Scarlett Johannson n’aurait donc jamais pu travailler chez UBS).


Les conseils se succèdent : « ne portez jamais de chaussures trop petites pour vous… ».
Ca semble évident ! Cela fait mal, c’est mauvais pour la santé des pieds, du dos…Mais ce n’est pas la raison invoquée par UBS qui précise «…il n’y a rien de pire qu’un sourire crispé ».

La partie sur les bijoux confine au second degré puisque « les bijoux doivent servir a ajouter une touche personnelle a votre style » ( quoi, j’ai bien lu PERSONNEL ???)
Mais « ils doivent correspondre à la couleur du dress code… » Ouf je suis rassurée !

Donc on peut avoir un style personnel mais tout en sachant qu’il faut porter un collier de perles véritables, composé de 38 perles de couleur beige (situé entre le pantone 691 et 692).

Le rapport va jusqu’à indiquer la couleur et la matière des sous vêtements : « La microfibre est un tissu idéal pour les dessous » (la moindre bretelle de soutif qui dépasse et votre carrière est foutue !).

Mais UBS se pose aussi en suiveur de tendance, et informe toutes les fashionistas que « les tatouages, piercings et bracelet de cheville sont démodés » ou encore « qu’un maquillage de jour léger composé d’un fond de teint, d’un mascara et d’un rouge a lèvres discret mettra en valeur votre personnalité ».

Les féministes vont être ravie de savoir que c’est le rouge a lèvres qui met en avant leur personnalité.
L’intelligence, l’humour, la curiosité, la générosité ne servant sans doute qu’à détourner l’attention de votre vraie personnalité, qui est « Rouge carmin Dior 361, acheté chez Sephora ! »

Mais les hommes ne sont pas en reste :

Le metrosexualisme a été bien intégré, et UBS prévient que « finie l’époque ou le soin du visage se limitait au rasage matinal et a l’utilisation d’un d’après rasage ». « La peau doit être protégée en appliquant une crème de soin composé d’actifs nourrissants et apaisant…votre rayonnement n’en sera que plus manifeste ».

Le ton est même parfois éducatif : on apprend ainsi que « chaque petit poil qui pousse sur le corps a une fonction. Les sourcils protègent les yeux de la transpiration, Les poils du nez retiennent la poussière et les corps étrangers… ».
Toutefois vous vous en doutez, cette leçon n’est pas innocente et on vous rappelle rapidement que « les poils du visage qui prolifèrent dérangent l’apparence générale et doivent être évités ».

Après les conseils féminins et masculins

…une liste sur « ce que nous jugeons fréquemment comme dépourvu de style chez notre interlocuteur ».

En vrac : les chaussettes en coton pour femmes, les pantalons sans ceintures, un nœud de cravate non adapté a la morphologie du visage ( ??? si un expert en nœud de cravates peut m’éclairer, je suis preneuse !), la peau rugueuse, les pointes des cheveux abîmées…

Cela étant dit, les ouvriers doivent mettre un bleu de travail, les docteurs une blouse, ceux qui bossent chez Disney doivent s’habiller en Mickey donc… rien de très étonnant a ce que les banquiers aient également leur costume.

Ce qui est plus dérangeant, c’est :

  • qu’UBS présente ses directives comme si il se souciait du bien être de ces salariés (« ces pièces sont très seyantes, la silhouette obtenue est élancée, sans impression d’être a l’étroit » … « bien noué un foulard peut mettre en avant votre style », « Une apparence impeccable peut procurer une paix intérieure et un sentiment de sécurité ».
    (personnellement si mon supérieur se permettait de me dire de quelle couleur doit être ma culotte, je suis pas sur que le premier sentiment qui me viendrait a l’esprit soit celui de paix intérieure…)
  •  

  • Le degré de détail atteint par le document « vous pouvez éventuellement repasser légèrement vos accessoires a la vapeur, sur position 1 » « le badge se positionne a gauche, a l’horizontale sur le tiers supérieur du vêtement » qui donne l’impression oppressante que RIEN n’est laissé au hasard.
  •  

  • Le fait que la moindre touche personnelle soit très mal vue.
    Pour bosser chez UBS, il faut avoir le poil brillant ( mais court), l’œil vif ( mais pas maquillé) et surtout un grosse dose de conformisme !
    On a l’impression que si UBS avait le choix, il commanderait 50 clones de « banquiers parfaits », qui auraient tous un nom bien Suisse, s’habillerait tous avec le même costume Armani, auraient tous le même sourire Ultra Brite…On a du mal a croire qu’il y ait de la place pour les gros, les moches ou les vieux chez UBS.
  •  

  • L’importance de la hiérarchie (« Lorsqu’il fait très chaud, et avec accord de votre supérieur hiérarchique, il est possible de ne porter que le chemisier sans la veste… idem pour la barbe et la moustache. « En cas de doute parlez en a votre supérieur hiérarchique qui tranchera ».). Il est clair que le libre arbitre n’est pas franchement encouragé.
  • Je vous le dis tout net :

    Je ne pourrais jamais travailler chez UBS !

    Ces directives me paraissent aller bien au delà de ce qu’un employeur peut demander a son salarié

    Et vous qu’en pensez vous ?

    Cela vous semble t’il choquant ? Avez-vous déjà reçu des consignes sur votre manière de vous habiller au travail ?

    Pour revoir le rapport : Dress Code UBS a l’attention des collaborateurs

      Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

    Commentaires (2)

    hahaha, c´est une perle que tu nous a trouvé, Job Machine :)
    Si l´on ne suit pas ces directives, est- ce un motif de licenciement pour faute?
    payent- il une prime pour l´uniforme? ou bien ont´ils négocié des prix chez des revendeurs?

    il y a l´autre coté du miroir aussi…vous avez déjà essayé d´expliquer à une salariée pourquoi on ne va pas en rdv client avec un pantalon taché et un pull à fleur?…
    pas simple non plus…

    Trés bon article, j’ai un ami qui travaille chez UBS et depuis, on n’arrête pas de se foutre un peu de lui, car à chaque fois, qu’il s’habille, on lui demande s’il est bien dans le dress code.
    Mais d’un coté, on peut avoir une analyse en se disant que cela n’est peut être pas plus mal dans une société de ce type, car du coup, comme tout le monde est habillé pareil, on ne juge plus sur l’apparence mais sur la compétence des gens. Un peu comme dans les universités anglo-saxonne avec le port d’un costume identique pour tout le monde.

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.