Article en vedette

Quand devez vous accepter un mauvais salaire ?

Faut il accepter un mauvais salaire quand on est jeune par exemple ? Temps de crise oblige, bon nombre de diplômés sont prêts a se brader pour obtenir un emploi. En effet, ils sont parfois prêts a accepter un SMIC, avec l’idée qu’il vaut mieux travailler que ne rien faire du tout et que cette...

Lire plus

Je travaille avec …l’éternel révolutionnaire

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 05-08-2012

18

On ne choisit ni sa famille, ni ses collègues et il faut donc vivre avec, mais parfois, cela peut être difficile…

Ce petit article est le deuxieme d’une série destinée aux personnes qui travaillent en collaboration étroite avec des personnalités « difficiles ».

Aujourd’hui nous allons parler du revolutionnaire…

  • COMMENT LE RECONAITRE ?

  • C’est simple il n’est jamais content : « le chef est un con, le café est dégueulasse, les locaux sont sinistres…rien ne va ! ».

    Non content de se plaindre, il s’estime victime de la situation, et est persuadé qu’il s’agit d’une profonde injustice.
    A la première heure sup, il accuse l’entreprise de ne pas respecter le code du travail, à la première remarque il parle de harcèlement.

  • QUE FAIRE ?

  • C’est très simple : le mettre face à ses incohérences ! Car bien souvent, l’éternel revendicateur est avant tout un mou.
    Car devant l’oppression normalement on lutte, ou on part !
    Alors demandez-lui pourquoi il est encore là si ca fait 10 ans qu’on l’opprime et/ou proposez lui de prendre la parole lors de la prochaine réunion. Normalement sa colère va retomber comme un vieux soufflé au fromage et il devrait se tenir tranquille pendant une ou deux semaines.

      Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

    Commentaires (18)

    Le révolutionnaire est en fait communiste 😀 Il y en a pas mal des comme ça dans les boites. J’en connais un qui cherche toutes les procédures pour attaquer son patron en justice… Pendant ce temps, il ne travaille pas.
    Trampoline recently posted..HomeLoisirs – Trampolines et autres articles de sportMy Profile

    Bonjour,
    C’est très vrai ce que tu dis, beaucoup de personnes dans les entreprises savent parler devant certaines personnes, mais quand il est l’heure de s’adresser à qui de droit, ya plus personne! Dire c’est bien, faire c’est mieux comme dit le dicton 😉

    Le problème avec ce type de personne, c’est qu’ils sont butés et reste convaincu qu’ils ont raison, quoi que tu puisses leurs dires … même en leur démontrant par A+B …

    Tu parles du révolutionnaire ou du syndicaliste là? 😉
    tewoz recently posted..A quel moment le boulot peut-il devenir plaisantMy Profile

    Bonjour,

    J’ai travaillé avec un dépressif révolutionnaire, qui se plaignait tout le temps, sa phrase la plus utilisé est : « ça me flingue ». Je me suis embrouillé avec lui à plusieurs reprise, car son côté dépressif et plaignard gêner ma bonne humeur. C’est assez difficile à supporter heureusement que je n’ai plus à travailler avec lui.

    Fayez
    Fayez recently posted..Comment préparer un entretien efficacement ? 1/2 Les 5 basesMy Profile

    Bonjour,
    c’est normal qu’on va rencontrer des personnes qui sont un peu différents et nous sommes obligé de vivre avec eux , pour ce cas je pense qu’il faut éviter les discussions « révolutionnaires ».
    Lucie

    C’est marrant, il y a quelques années, j’avais une collègue de travail comme ça, on l’appelait Arlette, mais en fait elle brassait du vent, les seules actions concrètes qu’elle faisait c’était de s’empiffrer de bonbons et de gâteaux à longueur de journée.
    golf recently posted..Golf de Vitell ErmitageMy Profile

    exellent message ! j’ai beaucoup ri ! C’est vrai que ce n’est pas facile parfois de vivre avec des collègues …
    On ne choisi ses collègues pas c’est bien dommage

    Je crois qu’il faut rappeller au révolutionnaire que c’est un mou. Soit les faits d’harcellement sont avéré et il faut les combattre soit on se tait.

    C’est drôle car je suis un révolutionnaire dans l’âme et mes collègues aiment çà car je met le système face à ses incohérences.

    ëtre révolutionaire ne signifie pas toujours plainte et victimite. Bien au contraire de plus en plus de révolutionnaires sont des gens de coeurs qui agissent avec calme , écoute et respect.

    @+
    Régis de Moment Présent recently posted..Into the Wild – Vers l’inconnuMy Profile

    Bonjour Anaïs,
    Décidément, ton humour fait mouche à chaque fois.
    Je ne connaissais pas cette typologie là, mais je la note. 😉
    Prends soin de toi
    Luc mister-no-stress
    Luc mister-no-stress recently posted..En finir avec le stress en 21 jours de sophrologie : Jour 18 : Enracinement (Audio)My Profile

    J’admets que c’est tout de même ridicule de se plaindre alors qu’on reste. Les révolutionnaires ont tout un de choses à dire et veulent emporter tout le monde dans leur élan alors que cela c’est autre chose.

    Merci pour cet article :)

    Aurélie

    En tous le cas, le révolutionnaire risque de se faire virer de son boulot. Les patrons n’apprécient pas trop ce genre de comportement en général ; )

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec vous. Dans ce genre de situation , la meilleure chose à faire est de confronter le problème et mettre son supérieur face à ses incohérences.

    Bonjour Venteregion.Com,
    Je suis d’accord avec vous. C’est vrai qu’il faut confronter ses problèmes de travail avec son supérieur, mais il faut faire attention de la façon avec laquelle vous allez poser ces problèmes. Attention, il y a des gens qui n’acceptent pas les critiques! Il faut être diplomate avec eux!

    Devant ce genre de situation je pense qu’il faut y aller avec beaucoup de dextérité car ce genre de « malade » ont parfois des réactions inattendues. Donc il faut savoir se maîtriser et agir de la façon la pus ménageante possible (c’est pas facile car il ne nous ménage pas lui). A ce propos le livre « comment se faire des amis » de Dale Carnegie disponible en PDF propose des idées très pertinentes.
    PS: ce n’est pas de la pub c’est juste un témoignage!

    Mince je suis un révolutionnaire!
    J’ai lutté, puis je suis parti….
    :)

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.