Article en vedette

Etudiez pour trouver un bon job !

Aujourd’hui je voulais vous parler de formations…. Qui n’a pas entendu quelqu’un de sa famille ou un collègue se plaindre « si j’avais su, j’aurais fait des études… ». En réalité rien ne sert de se plaindre, ce qu’il faut c’est agir ! Maintenant vous « savez », alors bougez-vous...

Lire plus

7 astuces pour avoir l’air overbooké au bureau !

Publié par Anaïs | Classé dans Vie au bureau | Publié le 16-01-2011

7

  1. Soyez toujours en train de courir de gauche a droite (même si c’est du café aux toilettes, des toilettes a la pause clope, ayez une démarche décidée !)
  2. Ayez toujours un dossier a la main (prenez un classeur vide, marquez BUDGET ou BUSINESS PLAN dessus, et le tour est joué…).
  3. Dites le ! Pas une journée sans que vous vous exclamiez (Quel boulot ! J’en peux plus, je suis charrette ! Ou cette pression va me rendre dingue !).
  4. Prenez un air important et parler un jargon incompréhensible aux communs des mortels (exemple : Au lieu de dire « J’ai besoin d’un échantillon pour réaliser un emballage »…dites « Il est primordial de pouvoir aborder le contenu dans son aspect tridimensionnel pour réaliser un packaging créatif ! »)
  5. Refuser impérativement toute aide ! On pourrait se rendre compte que vous n’avez pas tant de travail que ça…au contraire jouer l’employé super impliqué et indispensable ! « c’est gentil mais le projet est trop compliqué a expliquer, je vais m’en sortir ! »
  6. Ne rangez plus votre bureau, laissez un maximum de choses a la vue : plus il y a de choses, plus on croira que vous êtes occupé. Faites un tas de pochettes vides, laissez traîner des dossiers clients, des factures, une calculatrice…
  7. Ne prenez pas de pauses, restez rivé a votre poste, regardez passer les oiseaux, récitez l’alphabet a l’envers, écrivez des poèmes, mais ne vous levez surtout pas !

Avez-vous d’autres idées ?

    Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (7)

Tiens, j’en connaîs un qui a dû lire ton article !…:)

Et surtout, le soir en partant : laissez un café posé sur le bureau, et ne rangez ni votre bureau ni votre chaise. Ainsi on croira que vous vous êtes juste absenté qqs instants.

GENIAL ! je suis fan de la 2ème ! et j’avoue souvent utiliser la troisième.
Je rajouterai même toujours avoir l’air serieu devant l’ordinateur, même si c’est pour écrire un commentaire un surfant sur ce blog :)
L’idéal étant d’être dos au mur pour être tranquille sans que personne ne voit l’écran !

Après une grosse soirée (et la fatigue qui l’accompagne le lendemain) :
Comme en 6 (bureau surchargé) mais
Relax dans son fauteuil devant l’ordi, la main sur la souris. Accessoire indispensable : des lunettes de soleil (les miennes sont fumées et pas trop noires, petites et assez classiques) … Et vous vous enfoncez dans un doux demi-sommeil, les yeux fermés. Au moindre mouvement dans la salle (genre un chef qui passe), on fait bouger la souris.
ça demande un peu de pratique mais c’est génial pour dormir (et récupérer) tout en donnant l’impression qu’on bosse. Prévoir une petite demi-heure pour remplir le planning avec des commentaires cohérents : genre « appeler dix fois, tomber messagerie. »
Très bien les lendemains de fêtes (eh oui, les fêtes c’est pas toujours le week-end et d’autres part j’ai aussi VRAIMENT bosser certains week-end pour vider la charette.

C’est pas que je ne fais de l’esbrouffe, mais je ne fais pas grand chose car ma collègue ne délègue pas alors, moi, je regarde mon écran du style « je lis et ce que je lis m’épouvante tellement « main devant la bouche obligatoire »!!!
Ceci dit, çà me plairait vachement d’avoir beaucoup de choses à faire!!

Magnifique .. j’en ai eu le fou rire

Je lis justement cette article au bureau pour avoir l’air occupé. Je n’ai pas la force de me concentrer sur mes tâches mais je ne veux pas que cela paraisse.

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.