Article en vedette

Que faire quand on a des « trous » dans son CV ?

Les « trous » ce sont des périodes ou vous n’avez pas eu de travail salarié : cela peut être une période de chômage, un congé maternité, un tour du monde, une dépression nerveuse… Quelle est l’attitude à adopter face a ces périodes ? 2 options existent Les dissimuler Les expliquer Dissimuler...

Lire plus

Pourquoi vous aller adorer être overbooké !

Publié par Anaïs | Classé dans Recherche d'emploi | Publié le 10-03-2013

28

siesteBizarrement les gens occupés sont plus heureux que les gens inactifs, et ce même si on les force à avoir une activité.

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les gens commencent une activité : cela peut être l’argent, l’envie d’apprendre, de connaitre d’autres gens.

Mais je pense qu’il existe une raison encore plus simple derrière cela : la plupart des gens n’aiment pas l’inactivité, ils s’ennuient s’ils ne font rien (à part quelques moines tibétains qui maitrisent le détachement et n’ont que du mépris pour nos basses considérations matérielles mais je pense qu’ils ne lisent pas mon blog !).

Pourtant la majorité des gens, si on les laisse livrés a eux-mêmes ne vont rien faire, et vont s’ennuyer !

Pourquoi ? Il faut croire que la paresse est dans la nature humaine.

– Tout le monde sait que faire du sport permet d’être mieux dans sa peau et pourtant nombreuses sont les personnes qui ne pratiquent aucun sport.

– Tout le monde sait que passer le dimanche devant la télévision n’est ni enrichissant, ni valorisant et pourtant combien de gens passent leur WE a légumer devant la télé…

– C’est comme pour faire un régime, faire des études longues, se spécialiser dans un sujet…la plupart du temps il faut se mettre un coup de pied au c.. , au moins pour commencer !

Les gens qui ne font rien ont souvent l’impression que c’est plus facile pour les autres :

« Beckam par exemple, il vit de sa passion, il joue au foot, il a la belle vie… »

Oui mais Beckham, il s’est souvent forcé pour s’entrainer quand il pleuvait, quand il faisait froid, alors qu’il aurait pu rester chez lui à boire des litres de champagne et a manger des sandwich au caviar…
…sauf que si il avait écouté sa flemme, il serait sans doute un alcoolique obèse et Victoria serait partie depuis longtemps.

La plupart du temps ce sont les efforts qui nous permettent d’accéder a la vie qu’on souhaite. Les gens qui semblent heureux sont souvent des gens qui ont intégré que les efforts font partie de la vie.

D’ailleurs au bureau, avez-vous remarqué comme les journées sont longues quand vous avez peu à faire ? A l’inverse les journées ou on court partout sont épuisantes, certes, mais passent très rapidement.

Alors pensez-y avant de vous plaindre de votre charge de travail !

Commentaires (28)

C’est un article intéressant, qui pose des questions sur le rapport entre l’ennui et la souffrance, mais aussi sur celles procurées par l’inactivité, alors on peut se demander qu’est ce qui pousse les gens à la paresse ?

Je suis d’accord sur le fait que l’humain est paresseux de nature. La majorité des gros travailleurs trompent l’ennui pour éviter de ne trop penser et trop réfléchir à leur situation. Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir rester oisif et heureux en même temps !
job recently posted..Quelles questions poser lors d’un entretien d’embauche ?My Profile

C’est une analyse intéressante et je partage votre avis sur le fait que plus on est occupé et plus on fait de choses, mieux on se sent.
Mais je pense aussi que la paresse pousse à la paresse, qu’on y prend goût.

Non je n’ai pas être overbooké, mais je n’aime pas non plus avoir rien à faire.
le mieux est ainsi d’avoir quelque chose à faire, à un rythme idéal (qui nous convient) et surtout quelque chose qui nous plait !
Troll recently posted..Se décevoirMy Profile

Et surtout, quand on est occupé, le temps passe plus vite ! c’est important au boulot, on s’ennuie quand on n’a rien à faire alors que si on a des tâches, même ingrates, la journée parait moins longue.
tewoz recently posted..La semaine des blagues pas drôles – jour 2My Profile

C’est vrai que le rapport Beckham Victoria est marrant, mais bon après chacun à sa nature d’être flemmard, paresseux, ou bien hyperactif, mais c ‘est vrai que d’être overbooké et non dépassé, peut être le moyens d’être heureux sans recommencer les même choses, ou a tourner en rond.

Ouais enfin quand vous êtes obligé d’être constemment derrière vos e-mails et ce même le week end, ca commence à etre fatiguant!

Le fait de travailler empêche aussi de penser à ses envies, aux possibilités, donc on ne se torture pas et on est actif…

C’est tout à fait vrai, sans efforts rien n’est appréciable. Et puis glander ca va bien cinq minutes, mais moi après je tourne en rond, il faut que je fasse quelque chose, que je m’occupe, pour ma femme c’est même un gros problème elle qui aime parfois faire la paresseuse 😉

Intéressant ce rapport d’analyse, je suis plutôt d’accord avec vous. Plus on ne fait rien, moins en ce sens bien 😉 Etre pleinement occupé dans une activité professionnelle est une très bonne chance pour la santé et éviter la paresse.
agence du seo recently posted..11 jours pour sortir d’une pénalisation de Google, un record !My Profile

Je pense sincèrement qu’exercer une activité, aussi épuisante soit-elle, est une bonne remède à la dépression dans la mesure où on se sent valorisé et utile à quelque chose. L’oisiveté nous met devant nos échecs!
Ric@ma vie de famille recently posted..La relation mère-fille: un rapport ambivalent entre l’amour et la haine. Partie 1My Profile

ah que oui, il faut toujours sortir de sa zone de confort pour avancer, il faut avoir la mentalité d’un pro-actif en relevant les défis pour avancer, le bonheur ca se travaille 😉

Très intéressant comme article ! Toutefois, Il y a une différence entre overbooké et être overbooké à ne rien faire. Le deuxième cas correspond parfaitement aux personnes qui multitaskent et qui au final ne donnent pas de grands rendements. Pour ma part, je ne m’en tiendrais uniquement à : « j’ai du pain sur la planche » et j’adore mes journées.
Didier@Carreuleurs recently posted..Les carrelages extérieursMy Profile

Ca c’est vrai, je me sens toujours beaucoup mieux quand j’ai plein de travail que dans les périodes sans ! Quand on a trop de temps libre, on ne l’apprécie plus !

Merci pour cet intéressant article ! Effectivement une activité empêche la personne de s’inquiéter pour des choses dont le degré d’importance est moindre, du moins c’est ce que je pense !

Je pense que ce qui pousse les gens à l’inactivité comme tu le dis dans ton article c’est la facilité. En général, et c’est logique, ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui se donnent le plus de mal. Quant aux paresseux, en général ils sont souvent insatisfaits.

L’important c’est d’être un maximum actif, de ne pas se disperser, mais de savoir aussi profiter de temps en temps d’un moment de calme pour recharger ses batteries. De cette manière on peut apprécier au maximum des choses qu’on aura accompli.

Bon article enrichissant, mais la tendance s’inverse aussi!

Je suis à mon compte et travaillait jusqu’à present du lundi au dimanche, j’étais overbooké de rendez vous, de travail (évènementiel, informatique et communication d’entreprise), cependant, j’en ai eu marre de ce rythme de vie (plus de vie de famille, plus de vie tout court même car plus de temps pour les loisirs!);

De ce fait, désormais le week end, je travaille certes un peu quand meme, mais j’essaie de temporiser, afin d’éviter de rentrer de nouveau dans une spirale de travail : une fois qu’on se met en tête de travailler tout le temps, on ne pense plus à rien d’autre et on ne pense qu’à son travail.
Overbooké ou Carriériste? il faut faire attention.

Bosser dur y’a que cela qui tienne en plus on savoure tellement mieux un résultat durement acquis.

Je suis tout à fait d’accord, l’activité quelle qu’elle soit entretien le corps et l’esprit, on est sur cette terre pour « faire » des choses pas juste rester assis à regarder les autres entrains d’avancer.
James recently posted..L’avantage des concours gratuits (les gains, le temps que cela prend, etc.)My Profile

Une analyse qui confirme que l’oisiveté est mère de tous les vices, ça, on le sait tous que travailler est fatiguant, mais ne rien faire a un effet plus dévastateur dans la vie.

cet article reflète quasiment la réalité, et notez aussi qu’être occupé signifie la possibilité d’un gain conséquent, donc encore plus motivant !
Vivi recently posted..Quel passeport pour les États-Unis?My Profile

Bonjour, bel article plein de bon sens!
Il faut aussi prendre en compte le côté social du fait de ne rien faire ou d’être overbooké, l’image que l’on dégage et ce que l’on pense que les autres pensent de nous.
C’est marrant mais ça fait visiblement toujours bien plaisir de dire « je suis overbooké » ou « en ce moment j’ai pas une minute à moi » et les gens ont tendance à le dire facilement, avec une certaine fierté. On sera toujours au courant si quelqu’un travaille beaucoup, il le dira en permanence!
Donc je pense que ça fait parti du plaisir aussi, de le dire à tout le monde

C’est plus que vrai tout cela, mais plus que la paresse, je pense pour ma part que le corps et l’esprit mettent leurs barrières quelque fois pour éviter le burn-out!
D’où le manque de sport ou les soirées devant la télé!
Il faut un juste équilibre :-)

Je suis 100% d’accord, mieux vaut travailler que glander. mais parfois, le travail génère pas mal de stress. je m’évertue à vendre des coffres-forts des armoires fortes et des armoires ignifuge, et je dois dire qu’entre les installations, les dépannages, les livraisons, je ne vois pas trop le jour…

Le stress donne de l’adrénaline je suis beaucoup plus performant quand je suis overbooké cela semble bizzare mais je me sent comme un poisson dans l’eau surement a cause de la fierté une fois le boulot terminé !
azur med papeterie recently posted..traitement eau industrielleMy Profile

Je suis d’accord a 100% !!! Si vous voulez je vous donne gracieusement tout ce qui m’overbook et souffrirait de ne rien faire pour vous 😀
skullcro@savoir economiser recently posted..économie d’essenceMy Profile

[…] cet article (Vous allez adorer être overbooké ) , je parlais de l’importance de faire des efforts pour atteindre ses objectifs à long […]

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.