Article en vedette

Apprendre l’anglais : Angleterre ou pays exotique ?

Avoir une bonne connaissance de l’anglais est quelque d’absolument essentiel aujourd’hui. Que ce soit dans le milieu professionnel, dans le cadre des vacances ou bien quand vous surfez sur le web, maîtriser la langue de Shakespeare est devenu quelque chose de nécessaire. Et, comme vous le savez...

Lire plus

Pourquoi on embauche Robert et pas Samir ?

Publié par Anaïs | Classé dans Recherche d'emploi | Publié le 18-11-2010

Étiquettes : , , ,

4

    La dernière étude sociale de l’Insee vient de sortir et elle démontre que le taux d’emploi varie en fonction de l’origine des parents.

    Les écarts de taux d’emploi selon l’origine des parents : comment varient-ils avec l’âge et le diplôme ?

    En effet, 86% des hommes français ont un emploi quand les 2 parents sont français, le chiffre tombe a 65% quand l’un des deux parents est originaire du Magreb !

    Ces chiffres ne m’étonnent pas du tout. Plus vous vous écartez de la norme, moins les gens vous font confiance.

    C’est pour cela que, pour trouver du travail, il vaut mieux être un homme, franco-français, ingénieur, jeune, beau et en bonne santé…qu’une femme, sans diplôme, d’origine africaine, âgée et obèse !

    C’est triste mais c’est comme ca !

    L’Insee ouvre des pistes de réflexion sur l’écart observé :
    * Est il dû a des raisons concrètes de type : diplômes, expérience, situation familiale, résidence dans des régions ou l’emploi est plus ou moins dynamique ?
    * ou a la discrimination a l’embauche dont sont victimes les enfants d’immigrés ?

    Qu’en pensez vous ? Avez vous des expériences a ce sujet ?

    Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (4)

Je crois que l’actualité internationale, les débats sur l’identité nationale et la burka ont réactivé des peurs qui remontent au moyen âge.

De toute façon, mieux vaut être discriminé à l’embauche que de vivre le calvaire du harcèlement moral dans l’entreprise.
Si j’etais un recruteur et que je savais que certains responsables avaient des avis très tranchés sur les personnes d’origine magrébine tolérés par la direction, je refuserais de recruter le candidat pour lui éviter de souffrir et éviter des debats internes sur des sujets épineux qui divisent comme le ramadan, l’alcool, le porc, voire les conflits au moyen-orient.

Le cumul de toutes ces raisons font ces résultats.

L’environnement social défavorable, ainsi que l’échec scolaire, le sentiment de vivre dans un guetto coupé du monde, les critiques d’un professeur, d’un collègue,… detruisent l’estime de soi, la confiance en soi, et intensifient la peur du regard de l’autre que ce candidat croit toujours négatif. Il va inconsciemment transmettre ces sentiments de perdant et pessimiste lors de l’entretien.

Le recruteur va donc refuser objectivement un candidat d’origine magrébine en raison de son comportement et de sa personnalité.

Les candidats ont besoin d’un vrai coaching pour sortir de leur croyances limitantes et defaitistes.
Les recruteurs ont besoin d’apprendre à gérer la diversité.

Bonne nuit :)

Et le jour où les recruteurs seront TOUS des musulmans, il se passera ce qui s’est passé en Afrique du Sud : plus de boulot pour les blancs… mais là, ce ne sera pas du racisme… et vous aurez gagné un territoire de plus…

Non ce n’est pas une question de religion, en tout cas la réalité est la isoler une communauté n’a jamais résolu un problème il faut rechercher pourquoi on juge un candidat sur ces racines et non pas sur ses capacités professionnelles

Je travaille depuis près de 10 ans dans le recrutement. je suis « chasseuse de tête » comme on dit. Je gère la diversité, je la promeut.
En effet peu d’évolution sur ce sujet. Si je n’ai eu aucun client qui ouvertement m’ait dit qu’il ne souhaitait pas de candidats maghrébins ( ou autre), force est de constater que les candidats « disponibles immédiatement » , ceux qui ne sont pas en poste, ceux dont le CV est « accidenté » sont maghrébins.
Et je parle de Doctorant en génie de matériaux, de diplômé de la prestigieuse école d’ingénieur UTC, d’universitaires titulaire de master…
La preuve, je cherche aujourd’hui un ingénieur d’études pour une mission urgente passionnante, exigeante qui requiert de très bonnes compétences… et les MEILLEURS candidats disponibles, prêt à commencer demain sont tous maghrébins et brillants…. les autres sont tous en poste et bien plus exigeants…
Pas facile de changer les mentalités.

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.