Article en vedette

Comment négocier son salaire à l’embauche 1/3 : La préparation

Article invité sur la négociation du salaire a l’entretien d’embauche rédigé par Johann du blog Pro-Influence. Johann partage de nombreuses techniques d’influence et de négociation afin d’aider les gens à booster leur pouvoir de persuasion dans leur vie personnelle et professionnelle....

Lire plus

Pourquoi le Pole Emploi ne vous trouvera pas de travail !

Publié par Anaïs | Classé dans Recherche d'emploi | Publié le 15-11-2010

Étiquettes : , , ,

28

– Votre conseiller pole emploi s’occupe de 95 demandeurs d’emploi en moyenne.
Autrement dit : vous représentez a peine plus de 1% du travail d’un conseiller Pole emploi.
Sachant qu’un conseiller Pole emploi travaille 35 heures par semaine ( je vais être sympa et ne pas inclure dans ces 35 heures le bavardage avec la collègue, le ¼ d’heure a la machine a café et la pause pipi ou cigarette !).
Le calcul est donc vite fait : Votre conseiller Pole Emploi peut vous consacrer 21 minutes par semaine dans le meilleur des cas !
Pensez vous réellement qu’on puisse trouver du travail en 21 minutes ?

– Votre conseiller n’est pas un spécialiste de l’emploi.
L’an dernier avait lieu une grande campagne de recrutement de conseillers.
Pour s’inscrire, il fallait « un Bac + 2 ou deux ans d’expérience ».
Pensez vous qu’un jeune qui sort du système scolaire avec un BTS, a l’habitude de passer des entretiens ? Pensez vous qu’il a l’habitude d’être en contact avec les entreprises ?
La réponse est NON !
Si vous voulez mon avis, n’importe quelle personne qui a déjà cherché (et trouvé) du travail plus de trois fois, a sans doute plus d’expérience que votre conseiller.

– Votre conseiller Pole Emploi est un fonctionnaire

Demanderiez vous a un manchot de vous apprendre a jongler ? Ou a un défenseur de GreenPeace de vous aider a tuer des baleines ?
Votre conseiller travaille dans le secteur public, il travaille avec d’autres fonctionnaires, dans un organisme qui dépend de l’état.
Croise t’il des DRH tous les matins ? Connaît le fonctionnement des grandes entreprises ? NON !
D’ailleurs, pour postuler, a-t-il du bétonner son CV ? Faire une lettre de motivation digne des plus grands écrivains du siècle ? La réponse est encore NON !
Comme pour n’importe quel emploi public, il est passé par un système de candidature parallèle.

– Votre conseiller Pole emploi touchera toujours le même salaire à la fin du mois.
Que vous ayez du travail ou pas.
Contrairement a vous, il ne va pas se retrouver en fin de droit…
Alors certes, il est peut être sincèrement embêté que vous vous soyez toujours au chômage, mais bon, ça ne lui changera pas la vie.
De toute façon, si vous trouvez du travail vous serez remplacé par un autre demandeur…Alors vous ou un autre c’est du pareil au même !

– Votre conseiller Pole emploi ne vous connaît pas.
Au mieux, vous avez eu 2 ou 3 RDVs avec lui.
Il ne sait donc pas ce que vous voulez faire, ce que vous savez faire, ce que vous avez déjà fait ! Il n’en a qu’une vague idée…
C’est ainsi que le Pole emploi a proposé a mon père lorsqu’il avait 52 ans de faire une carrière dans …l’armée. Ou a une amie d’Ecole de commerce entre 2 contrats un poste de surveillante a l’école primaire de son village natal ! …Ou encore à une éducatrice non diplômée de faire des ménages a mi temps a 50 kilomètres de chez elle.
La personnalisation est réduite au minimum. Un demandeur = 1 travail, peu importe le demandeur, peu importe le travail. Mais quand on cherche un job, ce qu’il faut c’est justement faire la différence !

– Votre conseiller Pole emploi n’est pas votre mère !
Contrairement a une pensée assez répandue dans l’hexagone, le Pole emploi ne vous doit rien !
Le travail n’est pas un dû, personne ne fera les choses a votre place, l’argent ne tombe pas du ciel !
Donc bougez vous, si vous voulez du travail, cherchez en…
Il n’y a pas de miracles, sauf a Lourdes, et encore il faudra bien y aller par vos propres moyens…

    Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (28)

oui exactement ; comme on apprend aussi à un « travailleur social  » de ne pas s’impliquer émotionnellement aussi ça n’arrange rien . Mais moi ce qui me révolte c’est que pôle-emploi sous-traite son job à des boîtes d’interim !!

Au sujet des 3 proposition d’emploi est’on en droit de les exiger ? Je vous demande ça car aucun conseiller ne m’a jamais proposé quoique ce soit .

LAURENT DURIEUX

C’est tellement vrai.

Il ne faut pas attendre que l’emploi va venir vers vous. C’est à vous de le chercher, de mettre en avant vos qualités, vos atouts, vos compétences.

Le Pôle Emploi peut servir toutefois pour faciliter des recherches d’emploi, faire des formations, recevoir des indemnités.

Ne blâmons pas trop ce service qui regroupe en un lieu unique anciennement l’ANPE et les ASSEDICS.

Certes les conseillers font avec les moyens qu’ils ont à leur disposition et avec leurs compétences. Mais certains essayent de vous aider… en apparence.

Et comme il est bien dit dans votre article. Le conseiller Pole Emploi n’est pas votre mère. A vous de vous prendre en main. 😉

Je pense qu’il ne faut pas mettre tous les conseillers pôle emploi dans le même panier, il y a forcément des incompétents. Pour ma part je suis tombé sur une personne qui m’a réellement suivi dans mes démarches et à vraiment été d’un grand soutien moral dans les moments les plus compliqués. Je garde d’ailleurs une correspondance de « suivi » plus d’un an après avoir retrouvé un emploi dans ma branche je le précise.

Quand on veut tuer son chien on l’accuse d’avoir la rage. Et parfois on l’aide juste un peu pour qu’il l’attrape…

« Votre conseiller Pole emploi touchera toujours le même salaire à la fin du mois. » Ton banquier aussi, quand tu seras sur la paille. Le huissier aussi. Wauquiez a aussi été gratifié d’une nouvelle place, lui qui a si bien brillé par son absence et ses prédictions fumeuses sur les chiffres de l’emploi. Alors c’est quoi le problème : le pinglo qu’on a recruté pour faire face à vos hargnes de chômeurs, ou ceux qui profitent du manque de travail pour mettre en zizanie les uns contre les autres ?

Hé, ouhou, regarde là-bas. Quand on aura niqué tes alloc, distribuées par pole-emploi, aux profiteurs bien sûr, et que t’auras pas plus de boulot, tu viendras nous redire « à bas le système ». Mais lequel ? Ouvre les yeux. Tu es victime, comme les bac+2 de PE, comme ceux qui cotisent ou bénéficient, comme tous ceux qui ont intérêt à faire exister un pot commun de solidarité, et qui le voient sacrifié. Au lieu de ça tu auras le mirage de l’individualisme, de la réussite, « tous riches et moi devant » (les vacances en yacht, souviens-toi). Rêve, en attendant t’as ton os Pole-Emploi à ronger.

Voilà, je te souhaite bonne chance, si c’est ta voie. En espérant faire réfléchir un peu les brutes forces de la pensée française.

Loin de moi l’idée d’envoyer au bûcher tous les conseillers Pole Emploi !

Si ils sont inefficaces ( a mon humble avis), c’est entre autres a cause du peu de moyens dont ils disposent.
Il n’ont ni le temps de connaître vraiment les personnes qu’ils suivent, ni de leur chercher un travail sur mesure…

De toute facon je pense qu’on attend trop des services du Pole Emploi, c’est a chacun de se prendre en main, le travail frappe rarement a la porte, il faut aller le chercher…

Je ne suis pourtant pas une ultra libérale, et ne remets en cause ni le principe de l’aide a l’emploi, ni les allocations de chomage.

Sur ce, je vous laisse…j’ai d’autres fonctionnaires a fouetter :-)

[…] Après ça : Pole Emploi: insatisfaction générale et ça : Pourquoi le Pole Emploi ne vous trouvera pas de travail ! … vous allez finir par croire que j’ai une dent contre le Pole Emploi…) Autres […]

Quelques petites précisions pour mieux se faire son avis :

– Un conseiller Pôle Emploi peut connaître le monde de l’entreprise et les difficultés d’un monde (c’est le mot) du travail demandant toujours plus de diplômes. Ainsi, des personnes sans diplômes, ayant exercé des postes de femmes de ménages, cuistot, animateur, ont été embauchées en tant que conseiller(e)s. Et ces personnes sans diplômes ne sont d’ailleurs pas plus bête que celles qui déploient leur armada de Master et Licences.

– Un conseiller Pôle Emploi est sans cesse en confrontation avec sa hiérarchie, qui impose sans aucune conscience des rythmes de travail nocifs pour le conseiller, mais surtout pour la personne en face de lui : pas plus de 20 minutes par dossier. Quand on connaît la complexité des termes administratifs comme des situations individuelles, 20 minutes semblent très courtes. De plus, c’est sans évoquer le sort des sans-domicile-fixe, qui, de par même leur condition, ont du mal à rentrer dans les cases étriquées des formulaires (il fut quelquefois, et peut-être encore aujourd’hui, impossible d’inscrire des SDF, car aucune adresse de correspondance ne leur était attribuée, et écrire l’adresse d’un centre d’accueil était interdit par la hiérarchie soumise à la pression d’une hiérarchie supérieure).

– Le Pôle Emploi est la fusion de L’ANPE et de l’ASSEDIC depuis fin 2008, je ne vous apprends rien. L’ANPE était un établissement public constitué de fonctionnaires et l’ASSEDIC était une association Loi 1901. Deux structures différentes, deux fonctionnements différents, deux états d’esprit différents, aux avantages et inconvénients différents et certains. La vision selon laquelle le Pôle Emploi est géré par des vilains fonctionnaires ayant réussi un concours, auront un emploi unique toute leur vie avec le même salaire à la fin du mois est donc à relativiser. Je passe sur les conséquences inévitables et obligatoires d’une fusion : harmonisation du système informatique, mise en commun des dossiers, nouvelles formations pour tout le personnel.

Je n’ai pas lu les autres commentaires et espère n’avoir pas trop fait le doublon avec ceux-ci. Je ne cherche pas à défendre le Pôle Emploi (il y a forcément des choses à changer), mais je suis entièrement favorable à l’idée d’un système d’aides, d’assistance et de recherche d’emploi proposé par l’État.

Pour finir, je n’ai travaillé ni à l’ASSEDIC, ni à l’ANPE, et ne travaille pas au Pôle Emploi. Je ne suis pas fonctionnaire et ne suis encarté à aucun parti ni syndicat.

En espérant avoir apporté quelques pistes avec ce commentaire,

Baptiste.

les 95 demandeurs par portefeuille ce n’est qu’une moyenne, qui ne reflète absolument pas la réalité vue de l’intérieure qui est bien pire que cela, nous n’avons pas 20 min par semaine à accorder aux demandeurs. pour information le quotat moyen d’un conseiller tourne en réalité entre 200 et 300 demandeurs, j’ai déjà vu jusqu’à 600 pour un seul portefeuille. la théorie voudrait que nous recevions chacun d’entre eux 20 min par mois. mais cela est déjà mathématiquement impossible. un conseiller travaillant 37h par semaine n’a en général que 100 à 120 plages de rendez-vous par mois. et oui les gens ont souvent tendance à croire que nous ne faisons que recevoir des gens toute la semaine, mais c’est faux, nous faisons aussi les inscriptions, renseignons à l’acceuil, renseignons au standard téléphonique 3949, et démarchons les entreprises…
de plus bien souvent l’image de notre rôle est faussée, les gens s’attendent à ce que nous leur trouvions un emploi, mais ce n’est pas ce qui nous est demandé par notre hiérarchie. notre rôle se limite à expliquer le marché du travail, à conseiller, identifier les freins qui empechent le retour à l’emploi et à tenter de les ôter.en gros reduir le fossé entre l’offre et la demande. bien souvent une tâche insurmontable. vous n’imaginez pas le decalage entre les aspirations et les capacites reelles ou supposees. on entend dire partout que nous ne proposons rien…la réponse à cela est simple, nous ne proposons que ce que nous avons ! les entreprises n’ont aucune obligations de passer des annonces. de plus nous sommes redevables envers elle aussi d’un service de qualité, si elles nous demande un profil particulier, nous ne pouvons et devons pas leur envoyer des profils qui ne correspondent pas. il est vrai que nous envoyons aux demandeurs des offres ne correspondant pas, mais que voulez vous nous aussi nous avons des objectifs chiffrés (ridicules et injustifiés) et pour les atteindre nous sommes forcés (oui oui par nos supérieurs, leurs primes dépendent de ces objectifs) d’envoyer ces offres inutiles. alors oui on fait ce qu’on peut, avec ce qu’on a, et en fonction de ce qu’on nous demande.
enfin n’oubliez pas ce qu’est le pole emploi, et non pas ce que les masses pensent que nous sommes. cette institutions est la pour gerer le chomage, gerer le stock de chomeur, oui le stock, nous enregistrons des entrees et des sorties, qu’ils s’agissent des fonds a collecter ou depenser et des personnes a inscrire ou desinscrire. nous avons des regles de gestion et les appliquons, et nous luttons tous les jours pour humaniser ces regles.

En réponse au commentaire de Julius :
Dans ce cas, pourquoi ne pas renommer le Pôle Emploi le Pôle Chômage ? … en fin de compte, ils semblent plus s’atteler à pointer les chômeurs et gérer l’attribution de leurs revenus qu’à encourager leur réembauche en lisant son commentaire (surtout le dernier paragraphe)

bonjour,

Je trouve votre article très provocateur envers les agents pole emploi et surtout non réaliste.

1er un agent pole emploi n’a pas en moyenne 95 personnes dans son porte feuille mais 160 voir plus dans certaines agences.

2ème les agents pole emploi ne sont pas des fonctionnaires, la fusion pole emploi est du de deux établissements les ex assédic dont les agents ont toujours et ont encore aujourd’hui des contrats de droits privés, entre d’autre termes ils sont comme n’importe quel autre salarié du privé, on peut les virer du jour au lendemain, et c’est ce qui se passe à l’heure actuelle avec des licenciements conventionnels, quand aux agent ex anpe, la plupart ont optés pour passer privés. Le pole emploi est un établissement public avec des contrats privé, alors arrêtez de dire qu’ils ne sont que des fonctionnaires.

3eme les agents Pole emploi pour partie, a savoir les ex anpe sont obligés en plus de leur fonction d’agent de placement de se former à la fonction indemnisation autrement dit à la fonction des ex assédic, il faudrait arrêter un peu de tirer à tout bout de champs sur des agents qui ne font que ce qu’on leur demande, comment voulez vous qu’avec un portefeuille de 160 et plus de demandeur d’emploi à gérer plus l’obligation de se former à un autre métier ces agents arrive à tous gérer au mieux. Ils font avec les moyens qu’on leur donne.

4ème, il faut arrêter de dire qu’ils passent leur temps à la machine à café, pour votre information les pauses sur les postes de travail sont obligatoires dans toutes profession essayez vous de tenir une journée de travail sans faire votre pose pipi!! les heures d’ouvertures au public ne sont pas les heures de travail les agents peuvent arriver des 7h45 et travailler jusqu’à 18 heures le soir ils font aussi des heures supplémentaires quand cela est nécessaire.

5ème ayant des contrats de droits privé il se peut aussi qu’un jour il se retrouve au chômage, donc ils ne toucheront pas toujours leurs salaire s’ils sont virés, et sachez que tous n’ont pas fait leur carrière à pole emploi dans les agents il y a aussi d’ancien demandeurs d’emploi,des gens qui ont parfois bien souffert dans leur carrière professionnelle avant d’en arriver là.

6ème Le pole emploi n’est pas là pour faire le boulot à la place du demandeur d’emploi mais est là pour l’aider à améliorer ou trouver d’autre piste d’emploi, par des formation, des ateliers, et bien sur proposer des offres d’emploi aux demandeurs en fonction du marcher local de l’emploi. En effet le marcher du travail dans les grandes ville ne sera pas le même que dans les villes de moyenne ou de petite population.
les offres aussi sont proposé par le pole emploi en fonction des demandes des employeurs.

7ème oui le demandeur d’emploi doit se prendre en charge, il faut qu’il accepte d’aller là ou se trouve le travail, il existe des aides à la mobilité quand un demandeur trouve un travail ailleurs, mais encore faut il vouloir bouger de ses pénates combien préfèrent raisonner avec ce qu’ils gagnent en restant au chômage, je vous signale que le chômage est une assurance au même titre que la maladie peut l’être en cas de maladie, ou tout autre assurance, vous cotisez tous les mois à la maladie pour votre assurance maison voiture et quand un pépin arrive on ne vous paye pas éternellement. Vous viendrez vous plaindre après que des gens considère certains demandeurs comme des assistés, vous attendez tout, mais certains refusent de se prendre en charge, d’accepter la réalité du marcher de l’emploi, de se remettre en question.

Alors arrêtez de tirer sur des agents qui font au mieux chaque jour pour aider les demandeurs d’emploi, qui supportent eux aussi les pressions de leur hiérarchie; en plus de celle des demandeurs qui ne sont jamais comptant grâce à des gens comme vous qui cherchent en permanence à ce venger, car incapable de s’en sortir autrement qu’en disant que s’ils sont au ch^mage c’est surtout pas leur faute mais celle du Pôle emploi, au lieu de juger sans savoir et bien balayer devant votre porte se sera déjà un bon début.

Je suis d’accord.
On m’a proposé il y a peu un contrat de droit privé, et je ne vois pas pourquoi je refuserais, c’est un emploi !.

Donc effectivement, les conseillers ont une masse de travail assez importante, mais finalement ce n’est pas vraiment de leur fait. Ce n’est pas Pôle Emploi qui décide du taux de chômage. Et d’ailleurs si Pôle Emploi recrute régulièrement des CDD, c’est bien pour s’adapter aux accroissements d’activité.

Concernant la compétence, je peux vous certifier que Pôle Emploi n’embauche pas n’importe qui non plus. Ce sont des recruteurs, ils savent faire leur boulot. Par exemple, j’ai une formation en RH, et un cursus professionnel, ce qui permet d’en connaître déjà pas mal sur le fonctionnement d’une entreprise et dans le domaine, y compris lettre de motivation et CV, tout ça faisait partie des questions qu’on m’a posées à l’entretien pour le poste. Donc je ne suis pas spécialiste, mais pas inculte non plus. Il faut toujours un début. Par ailleurs, les périodes d’essai n’existent pas pour rien, on peut imaginer qu’une personne qui ne fait pas l’affaire ne sera pas gardée. Et puis comme partout, il y a des personnes plus compétentes que d’autres, évidemment.

En attendant, il y a pas mal de gens qui sont bien contents de trouver leurs allocations à la fin du mois, même s’ils n’ont pas encore trouvé un travail.

Et il faut arrêter aussi de croire que Pôle Emploi est un bon samaritain. Les conseillers peuvent aider, mais ils ne sont pas là pour trouver du boulot à la place des demandeurs d’emploi. Ils rapprochent l’offre de la demande, suivent les demandeurs d’emploi, mais ils n’iront pas aux entretiens à votre place. Donc Pôle Emploi ou pas, il faudra toujours se bouger le cul pour aller à la rencontre des entreprises et trouver un boulot. C’est comme ça pour tout le monde.

C’est exacte, le pole emploi ne sert plus qu’à gérer les chômeurs et si possible les radiers. Pour nous aider à trouver un emploi, les conseillers sont INCOMPÉTENTS, se sont juste des chanceux qui ont trouvé le seul job où ils seront JAMAIS licenciés. Ils sont juste bon qu’à nous faire réapprendre à faire un CV tous les 6 mois et à nous demander à chaque convoc si nous avons de nouvelles pistes. C’est surtout pas GRÂCE à eux si nous trouverons un emploi et en ce qui me concerne, je suis un homme de 45ans, chômeur de longue durée, je n’ai plus aucuns espoirs de vivre avec un salaire comme ces chanceux. On dit que l’espérance de vie des chômeurs est plus courtes que les autre, ça ne m’étonne pas, à qui bon vivre lorsque l’on est considéré comme un fainéant de parasite.

Merci de votre interet et des précisions apportées, il est vrai que je ne savais pas que les agents du pole emploi avaient des contrats de droit privés.

Mon article n’était pas une critique des conseillers Pole Emploi, plutot une incitation aux chomeurs a ne rien attendre des autres ( pas seulement le pole emploi, mais aussi les agences interimaires, les cabinets de recrutements…) et a se bouger eux même !

Le message était que chacun doit se prendre en main.
J’ai vu beaucoup de chomeurs ne rien faire, en attendant que le pole emploi leur fournisse de soffres et a cela, je voulais dire « arretez d’attendre, bougez vous ».
D’ailleurs, c’est la dessus que je termine : « le pole emploi n’est pas votre mère  »

Il est vrai que l’article est provocateur mais il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre.

Je sais et reconnais que les agents du pole emploi font un travail difficile, car on leur demande beacuoup, et ils ont peu de moyens.

Je ne les ai jamais accusé de passer leur vie leur vie a la machine a café, j’ai juste dit que quand on travaille 35h, on travaille « effectivement » entre 30 et 35h a cause des pauses pipi, cafe…qui sont bien normales et sont prises dans tous les métiers ( et heureusement !).

Vous devez mal connaitre mon blog pour m’accuser a la fin de :

« des demandeurs qui ne sont jamais comptant grâce à des gens comme vous qui cherchent en permanence à ce venger, car incapable de s’en sortir autrement qu’en disant que s’ils sont au ch^mage c’est surtout pas leur faute mais celle du Pôle emploi, au lieu de juger sans savoir et bien balayer devant votre porte se sera déjà un bon début. »

Je ne suis pas au chomage, je ne cherche a me venger de personne ( je n’ai jamais eu aucun problème avec un agent) et je pense que tout ce qui nous arrive dans notre vie est de notre faute.

Je préfère penser si je suis au chomage un jour que c’est de ma faute, ainsi je peux changer les choses, plutot que de penser que c’est la faute du gouvernement, du pole emploi, de la faute a pas de chance ou dieu sait quoi.

J’ai une nouvelle info, à vous donner, à Pole emploi les agents travaillent 37h50 par semaine et pas 35 heures. Je ne vous en veux pas pour votre ignorance sur le fonctionnement Pole emploi, mais je suis amère de voir que des personnes comme vous qui se disent vouloir aider les demandeurs d’emplois agissent au contraire en provoquant les gens, ce n’est pas ainsi je pense que les gens pousseront la porte des pôles emploi en se disant « je vais voir mon conseiller qui va tout faire pour m’aider, même si pour lui la tâche n’est pas simple!.

Si vous ne tirez pas sur les agents de pole emploi pourquoi dites vous qu’ils s’en fichent car eux à la fin du mois ils auront leur salaire en quoi les arrêts pipi des agents pôle emploi, intéressent les demandeurs d’emploi pour leur recherche active de job?

Merci de ne pas oublier que nous sommes des humains, connaissez vous le nombre de décès à pole emploi depuis la fusion?. Savez vous combien se voient traiter comme des incapables par leur hiérarchie, combien sont tombés en déprime? Combien tiennent le coup pour leurs enfants? combien craquent? du simple agent au plus gradé?, non je ne le crois pas au vu de ce que vous avancez. Oui ces gens ont du travail ils font avec car comme tout le monde ils ont besoin de travail et que le travail ne court pas les rues, même si bon nombre voudrait faire autre chose, tellement ils en ont rale bol de voir comment ils peuvent être traité!, certains on démissionné et se retrouvent aussi de l’autre côté. Et en plus ils doivent supporter les provocations comme les votre qui poussent encore plus les demandeurs d’emploi à les traiter de bon a rien et j’en passe.

Oui le travail c’est nous qui devons nous bouger pour le trouver là on est d’accord, mais à pole emploi vous avez . beaucoup de demandeur qui confondent aide et assistanat, du coup quand pole emploi ne leur donne pas ce qu’ils veulent ils prennent des airs supérieur et mal traite ces agents.

Je ne suis pas blessée pour moi même mais pour l’ensemble de Ces gens qui oeuvrent au quotidien, du mieux qu’ils peuvent, c’est eux qui m’ont permis de retrouver confiance en moi et mon permis grâce à leurs divers atelier de retrouver du boulot, et je ne suis pas la seule.

J’en terminerai là, en vous conseillant de faire votre mea- culpa auprès de tous vos lecteurs et non uniquement de moi même, afin de rétablir les agents du pole emploi.

c’est l’oeuvre de sakosy les contrats de droits privée dans la fonction publique surment!!

Bonjour,

Je lis votre propos Emilie et je reste perplexe.
Pensez vous qu’en tant que demandeur d’empoi que nous ne soyons pas humain, trouvez facile d’être au chomage pendant une longue durée en sachant que vous mettez tout en oeuvre pour trouver quelque chose ?

Le pole emploi est quand meme mis en place pour aider certes il ne peut faire de miracle mais ces personnes ont un objectif aider. En 20 minutes, il est possible de définir des actions à mener.

Par ailleurs, je vous renvois vos questions  » connaissez vous le nombre de décès des chercheurs d’empoi ? Savez vous combien se voient traiter comme des incapables par leur conseiller ?, de menteur ? combien sont tombés en déprime ? Combien tiennent le coup pour leurs enfants ? combien craquent ?.

Certes, il y a une grosse charge de travail au pole emploi mais comme dans toutes les sociétés. Il est demandé beaucoup aux empoyés (et toujours plus) après libre à vous de rester. Et tous, avons besoin d’un salaire pour pouvoir vivre.

Personnellement, j’ai une mauvaise expérience avec le pole emploi et ne suis pas a seule dans mon entourage. On nous parle comme si on ne valait rien, nous accuse d’etre encore au chomage (désolé si la conjoncture actuel n’est pas favorabe), d’etre menteur (car la pseudo conseilleres n’a pas voulu prendre en cosidération tes dires)….La j’ai loupé 2 sessions de formations dans une branche qui m’intéresse car elle m’a conseillé de me former via la télé.

Aussi, je vous rappeles que les personnes du pole emploi sont payés pour travailler, ils ne font pas du bénévolat.

Pour conclure, je me passerais d’avoir des contacts avec le pole emploi, d’une part car je n’ai pas besoin d’un garde fou pour me dire si j’ai ou non cherché du travail surtout sur un ton plus qu’odieux et d’autre part car cela n’apporte rien si je n’arrive pas à trouver un emploi ce n’est pas le pole qui pourra m’en trouver un (c’est le meme marché d’offre d’empoi donc)

Sophie

Désolé, encore moi.
Emilie, je viens de lire votre autre commentaire et je vois que vous connaissez très bien le travail du personnel pole emploi (peut etre y travaillez vous ?) et je suis contente de voir que vous stipuliez que « Le pole emploi …. est là pour l’aider à améliorer ou trouver d’autre piste d’emploi, par des formation, des ateliers, et bien sur proposer des offres d’emploi aux demandeurs en fonction du marcher local de l’emploi. En effet le marcher du travail dans les grandes ville ne sera pas le même que dans les villes de moyenne ou de petite population. les offres aussi sont proposé par le pole emploi en fonction des demandes des employeurs. »

Pourquoi contente car ce que beaucoup de personne reproche au pole c’est justement de ne pas AIDER comme transmettre les informations pour des formations par ex… (heuresement parmis le personnel il y a toujours un petit % qui fait les choses bien juste dommage que se ne soit pas le plus grand nombre  » dxit une amie conseillere pole emploi région m et moselle)

Je n’ai rien contre le pole emploi il s’agit juste d’un constat
car à vous lire personne d’autre au monde ne travail hormis les conseillers pole emploi désolés de vous annoncer que non

Bon week à tous

Bonjour,
Anaïs je vous félicite pour votre article intéressant et surtout pour les modifications apportées au fur et à mesure que la page descend…..
j’ai travaillé deux ans à l’anpe de l’époque, en contrat aidé, mais sans embauche derrière, ce que l’anpe de l’époque demandait aux employeurs.
Faites ce que je dis, pas ce que je fais… j’ai bien sûr été remplacée, pour le même poste, les mêmes horaires, le même job…

j’ai vécu les situations où des demandeurs d’emploi ont été convoqués sous peine de radiation, se présentant 15 à 30 minutes AVANT l’heure, puisqu’ils n’ont que ça à faire, attendre… Le moment venu, mon rôle étant d’annoncer aux gentils agents de l’anpe que leur rendez vous était là, certains de ces gentils agents (je dis CERTAINS, pas TOUS) se dépèchaient de se ruer vers la machine à café et clamant haut et fort (je cite) : il attendra, il n’à que ça à foutre

Ce n’est qu’un exemple vécu que je cite, il y en a, des anecdotes à raconter…. deux ans…

Que ceux qui défendent corps et âme les agents du Pole Emploi actuel ne pleurnichent pas sur leur sort, vous avez un salaire qui tombe à la fin du mois
Et si vous essayiez de vous mettre à la place d’un demandeur d’emploi, la crainte malgré toutes ses recherches de ne pas trouver d’emploi, de se trouver face à quelqu’un de fermé sensé vous donner un coup de main, et qui lui n’en a rien à foutre de ton sort

Il faut plutôt travailler l’un AVEC l’autre, les demandeurs d’emploi doivent se bouger le .. pour trouver du boulot, c’est évident, le travail ne tombe pas du ciel
Nombreux sont ceux qui ne lisent que les annonces du Pole Emploi, il y a encore 42 façons de faire des recherches, et j’en oublie sûrement.

Ce n’est facile pour personne, ni PE et ni les rechercheurs d’emploi, mais par pitié ne vous plaignez pas de votre sort, ni les uns ni les autres, agissez plutôt

Le Pole Emploi vit grâce aux chômeurs, ne l’oubliez pas

Je ne travaille pas au Pole Emploi, je ne suis pas demandeur d’emploi, j’ai cherché du boulot et je l’ai trouvé par moi même, par personne d’autre et surtout pas par ma conseillère pole emploi qui m’a dit un jour : je ne t’aiderai pas, le pole emploi ne t’aidera pas, et je raccroche maintenant, et elle m’a raccroché au nez…

Je vous souhaite à tous de trouver du boulot et qu’on efface Pole Emploi de notre vie !!!!!

Je suis demandeuse d’emploi de 52 ans (en plus!) et confronter à leur incompétence : aucune information, aucun respect, aucune aide pour m’aider dans ma branche, pression dans le but je pense « évident » de me faire sauter mes droits à l’indemnisation et pour lesquels j’ai cotisé (600 € par mois!), on me raccroche au nez parce que j’ai l’audace de demander où en est mon dossier !Sans cesse de la pression et des reproches de ne pas chercher un emploi alors que je suis en auto entreprise et que je leur explique que je fais tout pour développer mon entreprise et que leurs conseils m’aideraient bien évidemment …Aujourd’hui je saisis le Médiateur car je veux, entre autre, changer de conseillère trop jeune, au profil pervers et jouissant de me mettre en défaut car bien évidemment nous sommes des « menteurs, arnaqueurs, voleurs…. ». C’est difficile mais comme le dit quelqu’un plus haut « ces personnes ont un travail grâce aux chomeurs et si ils ne peuvent faire du bon travail alors qu’ils sortent de la peur et se battent pour donner le meilleur d’eux et ne pas oublier qu’ils sont dans une relation d’aide et de conseil! ». Le mieux serait alors de supprimer Le Pôle Emploi et juste mettre en place un pôle indemnisation (des comptables, inspecteurs..) car cette mission aujourd’hui n’existe plus.
Laissons faire ce travail à des gens motivés, humains et compétents. Merci

Je termine mon CDD à Pôle-emploi bientôt en tant que conseillère emploi et je ne serai pas prise en CDI car les nombreux postes en CDI proposés sont repris en priorité par d’autres CDI qui veulent être mutés. Auparavant j’avais une expérience dans l’accompagnement dans d’autres structures d’insertion, je ne suis donc pas novice. Pôle-emploi va (et je l’espère) revenir à l’accompagnement et non le suivi des demandeurs d’emploi, les temps d’entretien deviennent variables et c’est le conseiller qui décide (de 20 à 40 minutes), c’est peu mais il y a du mieux. Les conditions de travail sont éprouvantes, nous changeons constamment de bureau, nous nous trimballons avec nos affaires. Parfois, je dois faire 4 h d’affilée d’accueil sans pause et mon cerveau ne suit plus vraiment au bout de 3. Les personnes sont en souffrance en face de moi et l’agressivité est souvent au rendez-vous. Je dois recevoir des personnes alors que je suis moi-même en recherche d’emploi et que je n’ai pas vraiment le temps de m’occuper de mon cas. J’entends souvent « vous, vous avez du boulot ! ». Plus pour longtemps. Je comprends le mécontentement des personnes, il y a des dysfonctionnements, des retards dans les traitements des dossiers, des radiations injustes mais bien que je quitte la structure dans peu de temps, je dois saluer le travail de mes collègues (en tous cas dans mon agence) qui subissent encore les effets de cette fusion. Ce sont effectivement des êtres humains, certains sont désabusés, d’autres y croient encore mais ils restent solidaires entre eux. On a voulu mixer deux métiers bien différents, il faut en moyenne au moins 2 bonnes années avant de bien appréhender le métier de l’indemnisation et le métier de l’ex-anpe dit placement ne s’improvise également pas du jour au lendemain. On peut apprendre de ci de là quelques trucs de l’autre métier mais cela demande réellement des compétences bien différentes. Il faut sans cesse réactualiser son cerveau et ses connaissances et le temps manque ainsi que la formation des conseillers qui se fait sur le tas. Alors oui les agents de Pôle-Emploi font ce qu’ils peuvent dans des conditions peu favorables mais ils sont loin d’être des fainéants et des incompétents. Ils ne sont pas là pour trouver du travail, mais pour aider la personne à être acteur de sa recherche.

j’ai également été inscrite au pole emploi et ce que j’ai pu constaté sur 3 ans de recherches c’est que c’est toujours les même employeurs qui usent et abusent des service de pole emploi.
Le nom de l’entreprise étant disimulé on fait traiter des lettres et cv pour rien au conseillé si on a déja tenté le coup ou échoué a l’entretien et en plus les employeur une fois passé le cap pole emploi vous exibe fièrement les cv en vous disant vous avez vu tout les cv que nous avons reçu.Je trouve cela audieu d’une part vis a vis de qq qui cherche a travailler et qui a usé de l’escence pour se rendre au RDV et puis 20 candidatures prés traité avec diplomes puis ,annonce repassé ect ect ect autant de travail fait pas les agent pole emploi pour rien ,mais solution,FAISON PAYER LES services pole emploi au employeur qui y on recour plusieur fois dans l’année et au delas de 40 candidatures une facture pour le service car faut pas exagéré ,pole emploi est devenu une boite d’intérim dans ce cas mais qui ne touche rien .

bonjour si pole emploi , trouvait du travail aux gens et bien ca ce serait depuis longtemps !!!!

bonsoir
oui c’est clair qu’il ne faut pas compter sur pole emploi pour trouver du travail.
Personnellement je suis saisonnière et c’est toujours moi qui trouves mes emplois .
ce que je reproche a pole emploi c’est de ne pas former ses conseillers
quand vous faites le 3949 vous tombez pour la plupart du temps sur des personnes qui sont incapable d’expliquer les choses ou mal et quand vous leurs dites qu’ils se trompe ils vous raccrochent au nez
encore ce matin une conseillére m’a donné un renseignement érronné quand je lui ai dit qu’elle se trompait que je voulais parler a un responsable elle a mit fin a la discution ..
apres cela je suis aller directement a mon pole emploi et j’ai eu la confirmationqu’ elle s »était comme je le disait CARREMENT Planté voila c’est tout ca le pole emploi tout et n’importe quoi ..

Du grand n’importe quoi cet article !!!!

Ça m’énerve quand on casse du sucre sur le dos des fonctionnaires comme ça.
Je suis fonctionnaires et je peux vous dire que la plupart sont des travailleurs honnêtes et dévoués et tentent d’exécuter leurs tâches du mieux qu’ils peuvent.
Le problème est que à force de subir des restructuration, des compressions de personnel, des coupes claires dans les budgets publics, ils ont un cruel manque de moyens financiers et matériels pour faire leur travail dans de bonnes conditions. Ce n’est pas spécifique à feu-l’ANPE. Tous les services publics sont un peu dans la même situation.
Si vous ajoutez à cela des supérieurs hypocrites qui entretiennent une ambiance malsaine en divisant les agents par des ragots et des calomnies, et même en pratiquant le harcèlement moral, vous comprendrez que l’ambiance dans les administrations publiques est de plus intenable et que les fonctionnaires en ont ras-le-bol et ne font plus que le travail qui leur est alloué sans faire de zèle, ni d’heures supplémentaires.
Tout est fait pour dégouter les gens de travailler dans le public et se tourner vers le privé. C’est sans doute un premier pas vers la privatisation des services publics.

PS: Malheureusement, personne n’est au courant de la situation dans les administrations, car les supérieurs sont très forts pour cacher les problèmes entre agents au public. Même certains élus ne doivent pas être au courant de ce qui se passe dans leurs propres services.

Je vous comprends pas….. vous crachez sur PE mais ils font ce qu’ils peuvent avec les moyens du bord… et pourtant, je suis une chomeuse, bientot en fin de droit, qui a ete radié il y a 3 ans pour un sois disant RDV dont je n’ai jamais eu connaissance, mais apres coup, je me rend compte que sous prétexte de payer des impots et des cotisations élevées sur salaire, on voudrait avoir un retour sur investissement et, après avoir claqué des doigts, etre payé et qu’on fasse les recherches d’emploi pour nous
Revez pas, ca fait longtemps qu’on est plus dans le monde des bisounours. Alors au lieu de gacher votre énergie pour cracher sur PE ou pour avoir une petite part de RSA, AL, Alloc., APL, bougez vous le C U L…

MAIS RELISEZ UN PEU L’ARTICLE !!!

En quoi l’auteur a craché sur les agents de Pôle Emploi?

Il a simplement dit que leurs moyens étaient limités, qu’ils ne disposaient pas d’assez de temps pour faire un travail convenable. Se contenter de recevoir 20 minutes les chômeurs une fois par mois ne sert pratiquement à rien, sauf maintenir une certaine pression, qui peut parfois être utile. C’est pas de leur faute, le système est complètement bancal, le Pôle Emploi sert à ce qu’on ai L’IMPRESSION que l’Etat se préoccupe du chômage, rien de plus.

C’est pas une insulte envers les agents, comme le fait de dire qu’ils sont très mal formés n’en est pas une, c’est pas non plus de leur faute, mais celle de leur hiérarchie. Arrêtez donc de faire des procès d’intention et apprenez à lire. Oserez-vous dire qu’ils en ont assez, des moyens? Que leur formation est adaptée? Etc… Il y a même un commentaire ici, sur cette page, qui émane d’un employé de Pôle Emploi, qui avoue qu’ils sont souvent obligés d’envoyer des propositions d’emploi qui sont totalement décalée, je n’irais pas leur jeter la pierre, je devine comment ça se passe.

Les meilleurs conseillers emploi que j’ai pu avoir était d’anciens chefs d’entreprise, dans des associations, qui eux, connaissent la réalité du travail. Ils m’ont souvent prodigué des conseils contraires à ceux de Pôle Emploi, et ceux-ci fonctionnent.

Salut à tous & à toutes,

Je ne veux plus les voir et ils me convoquent tous les deux mois…
Je cherche une solution pour y remédier.

Pour info si vous dites que vous créez une entreprise vous êtes tranquilles pendant 6 mois. Après… c’est là ou j’en suis.

Impressions: Parler à un mur, pas de respect émanant d’eux (si vous ne venez pas aux entretiens radiation blablabla) et question trouver un emploi on passe dans la science fiction.

Perception: Nous travaillons tous au quotidien, c’est l’emploi qui est limité. Moi je ne désire pas d’emploi, j’aspire à me cultiver et oui à percevoir le rsa qui selon la constitution universelle des droits de l’Homme est un droit à tous.

Sources sympah si vous vous sentez opprimés en tant que non employé:
https://www.youtube.com/watch?v=e6NbIiRlTN8
https://www.youtube.com/watch?v=sIaDmbJ0fTU
https://www.youtube.com/watch?v=9bjY0h7au80

Voilà merci de me donner des astuces pour éviter de voir ces fous de Pôle Emploi si vous en avez aussi & merci également d’être respectueux envers ceux qui ne pensent pas nécessairement comme vous. biz les copains :-))

Ah oui j’oubliais,
je baise le Pôle Emploi.

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.