Article en vedette

La recherche de travail saisonnier à Lyon

Certains secteurs d’activités font leur chiffre d’affaire que sur une voir deux saisons de l’année. C’est notamment le cas des organismes de ski, des campings ou encore de certains restaurateurs ou hôteliers situés dans des zones de forte influence saisonnière. La part de l’emploi...

Lire plus

JE NE SUPPORTE PLUS MON TRAVAIL : QUE FAIRE ?

Publié par Anaïs | Classé dans Recherche d'emploi, Vie au bureau | Publié le 04-01-2011

Étiquettes :

26

Je ne supporte plus mon travail : Que faire ?

Vous avez envie de pleurer tous les lundi matins,
Vous avez la sensation d’être inutile,
Vous ne supportez plus votre travail !

Que faire ?

Il n’y a pas 150 solutions, en réalité il y en a 4 :

  • Partir :

    Claquer la porte et s’en aller comme un prince, ou chanter « au revoir, au revoir Président » déguisé en poulet, qui n’en a pas rêvé au moins une fois ?
    Mais quand on se retrouve seul(e) dans son F2, avec comme salaire le revenu minimum de solidarité, et comme seule vie sociale, ses conversations avec son chat, on commence a se dire qu’on a fait une belle erreur…à éviter donc sauf cas d’extrême nécessité ( a savoir, vous allez pleurer dans les toilettes tous les jours, ou vous êtes sur le point de gifler la première personne qui oubliera de vous dire bonjour…)

  • Changer de Job :

    Si votre job ne vous plait pas changez en ! Vous n’êtes pas prisonniers, vous êtes salariés ! Passé 25 ans, on commence a s’attacher a son petit confort et a sa sécurité « on sait ce qu’on perd, pas ce qu’on trouve », et « si je ne trouvais rien ailleurs » et « je ne suis pas si mal »…bref, vous vous êtes habitué a votre poste comme a une vieille charentaise, vous savez que c’est moche mais c’est tellement confortable…
    La vérité c’est que vous avez peur ! Car dans le fond qu’est que ce que vous risquez a chercher mieux ? Rien ! Si vous ne trouverez rien, vous ne serez pas plus mal lotie qu’aujourd’hui, vous en serez exactement au même point.
    Mais qui sait, vous pourriez aussi trouver le job de vos rêves ou au moins améliorez votre salaire ou vos conditions de travail …

  • Monter sa boîte :

    Aujourd’hui plus que jamais, avec le statut d’auto entrepreneur, on peut monter son business facilement.
    Alors qu’attendez vous pour mettre vos idées en pratique ?
    Lancez-vous ! Si vous avez une idée ou un talent particulier, profitez en pour vous mettre a votre compte. Si vos passions ne sont pas mondialement partagées (ex : la reproduction des pingouins, les oreillers en patchwork, la méditation par la plante des pieds …) il peut être judicieux de faire une étude de marché avant … Si vous n’avez aucun talent, trouvez des gens qui en ont, et associez vous !
    La en tout cas, vous ne pourrez plus dire que c’est la faute des autres si votre vie professionnelle est un désastre…

  • Se changer :

    Si vous ne pouvez pas changer de Job , peut être que vous pouvez changer votre regard sur votre job !
    N’attendez pas que « ça se passe », décidez de devenir indispensable dans votre travail !
    Au lieu de regarder passivement les minutes défiler, devenez un moteur ! Faites en plus que ce qu’on attend de vous, mettez un point d’honneur a remplir vos objectifs et le faire savoir a vos supérieurs, inscrivez vous a tous les projets transversaux…
    Vous pourriez passer de l’assistant mal aimable et sans ambition au futur chef de produit aux dents longues…et qui sait, vous pourriez retomber amoureux(se) de votre ancien travail …

    • Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

    Commentaires (26)

    Hello,

    Je viens d’écrire un article sur le thème n°4 : Se changer. J’estime que c’est un point bien trop souvent négligé et qui peut transformer radicalement la vision qu’on a de notre job actuel. L’employé moyen va en général raisonner dans l’ordre que tu as donné en omettant la 4eme possibilité : me barrer ? Oula et je n’ai plus de salaire ca va être tendu, j’ai qu’à changer, pfff chiant, et puis ca sera pareil finalement… Je vais monter ma boite… Oula.. c’est dur… Tant pis, je reste dans ma déprime. Bref, Un sujet à creuser. Je vais aller visiter le reste de ton blog en attendant!
    A+

    Non moi, je crois que se changer c’est la politique de l’autruche, c’est se nier, c’est passer à côté de soi-même et c’est prendre le risque de finir en dépression, on ne peut pas se changer comme ça. Par exemple, je suis faite pour être artiste. Comme je n’ai pas des salaires réguliers en tant qu’artiste, je fais un job alimentaire qui me donne envie de me tirer une balle tous les jours en y allant. Et bien me changer ? je ne peux pas, je sais bien que je fais un boulot de c-n et que j’ai une vie de m-rde, inutile de me mettre des œillères en plus et de faire l’autruche et me mentir à moi-même en me disant « changes ta vision de ton boulot de m-rde ». Faire un bilan de compétences ? ça ne sert à rien dans certains cas, c’est le serpent qui se mord la queue car je suis faite pour être artiste et artiste ça ne permet souvent pas de vivre. Travailler dans la pub (car j’ai une formation en communication) ? et bien quand je vois à quel point les boites de communication qui se disent créatives copient leurs concurrents et ne sont pas créatives, je me dis que je vais être frustrée de travailler avec des gens suffisants, contents d’eux-mêmes, qui croient qu’ils sont créatifs alors qu’ils font de la m-rde et qu’ils l’ignorent en plus !! Pourtant je me dis que je serais une force incroyable pour les agences de pub avec mon bon esprit critique et ma créativité non conformiste et sans borne mais ça marche par réseau. J’aimerais que quelqu’un parle de l’échec de certains bilans de compétences car dès qu’il y a un article, à chaque fois, je lis que la solution miracle c’est le bilan de compétences mais quand le bilan de compétences nous mène à la case départ, que faire ??? Les artistes peuvent trouver un job alimentaire dans quoi pour ne pas trop souffrir ? j’avoue que je n’ai pas trouvé la réponse. Pourtant, je pense avoir une chose rare : un excellent esprit critique et une réelle créativité sans borne. Quel gâchis ! J’ai gagné plein de concours de créations et j’en suis là dans ma vie.

    J’ai décidé d’appliquer le 4éme point aprés avoir voulu dans un premier temps changer mon job actuel.Je ne le trouvais pas suffisamment valorisant et enrichissant,pas assez de responsabilités..
    Mais aprés une longue introspection et peser le pour et le contre,j’ai réalisé que je ne prenais pas assez d’initiatives pour évoluer et rendre mon poste plus intéressant et qu’il fallait que je m’investisses plus pour montrer à mes supérieurs que je suis ambitieuse et impliquée dans l’entreprise.Je m’y mets par petites étapes et je vois déja quelques changements positifs.

    Merci pour ton commentaire Catia.
    Quand on se remet en qUestion, et qu’on change sa facon d’agir, on voit TOUJOURS des changements positifs.
    Il ne faut pas oublier qu’on ne peut pas changer les autres, on ne peut que se changer soi même !

    Bonjour,

    Je viens de lire cet article qui est intéressant. Je viens de passer mon bilan annuel et c’est le désastre. J’ai compris que je ne pourrai jamais évoluer au sein de ma boîte. Je sais que ça fait longtemps que mon évolution est morte, tout cela parce que je suis handicapé (sourd). Je viens de m’entendre dire (quel euphémisme !) que je n’étais pas doué pour le journalisme, que je n’ai pas le petit truc en plus. La réalité est que ma chef, celle-là même qui m’a auditionné ce jour, ne sait pas écrire ! De plus, c’est bourré de fautes !

    J’applique le point 4 depuis bien longtemps mais pour cette entreprise, ça paraît normal. Je me suis donné à fond, j’ai tenté de positiver et d’optimiser mon poste qui consiste à copier et coller des articles avec un bac + 4 journalisme. Est ce de la discrimination à mon égard ou est ce moi qui dramatise les choses ? Je ne sais pas répondre à cette question. Je me sens inutile et sans valeur dans cette entreprise. Ca commence vraiment à me peser…

    Il est vrai que j’ai peur de changer de boîte car je me dis que ce sera la même problématique ailleurs. A part écrire, je ne sais rien faire et c’est franchement problématique. De plus, sur ma région, il n’existe pas d’autres boîtes de presse alors que faire ?

    J’envisageais de monter ma boîte mais avec ma surdité, je me dois de m’associer. Or, j’ai une expérience malheureuse avec un associé. Et comme on dit « chat échaudé craint l’eau froide »…

    Le constat aujourd’hui est que je n’ai pas franchement le moral suite à cet entretien où je n’ai obtenu aucun gain de cause…

    Merci de m’avoir lu.

    Merci pour ton commentaire Thierry.
    Si je résume :
    – Ca ne va pas avec ton chef
    – Tu n’as aucune possibilité d’évolution
    – Tu te sens inutile et sans valeur
    Si tu es sur d’avoir déja tout tenté pour améliorer ta condition ( tu dis que tu t’es déja donné a fond pour positiver et optimiser ton poste), il n’y a pas 150 solutions, il n’y en a qu’une : PARTIR !
    Ca sera peut être pareil ailleurs mais ca sera peut être différent aussi…
    Comme on dit « qui ne tente rien n’a rien ».
    Tu dis ne rien savoir faire a part écrire, je suis sure que cela n’est pas vrai, tu as forcément d’autres compétences, et par ailleurs, tu pourrais apprendre a faire d’autres choses ( formation continue, cours du soir…) ce qui te permettrais de pouvoir accéder a plus de postes.
    Monter ta boite peut être une bonne idée aussi. Tu as eu une mauvaise expérience avec un associé. Tant mieux, cela te permettra de ne pas te faire avoir deux fois.
    Ce n’est jamais agréable d’être dans un travail qu’on aime pas.
    Ne laisse surtout pas la situation s’éterniser…cherche des solutions.

    Bonjour, je suis désespérée; ça parait si simple en lisant : 4 solutions. Moi j’ai un boulot de merde de femme de ménage je ramasse les crottes de chiens je vide les poubelles… Et je pourrais faire autre chose de plus « enrichissant et valorisant »… mais je commence à croire que non car je n’ai aucune réponse aux candidatures spontanées (ou non) que j’envoie. Donc je continu mon boulot de m… car je ne doit etre bonne qu’à ça!
    J’avais juste envie de l’écrire même si je sais que tout le monde s’en fou de ma vie.

    Bonjour,

    Je comprends votre désarroi.
    Mais aucune situation n’est désespérée, il y a forcément des solutions…
    Avez vous un diplome, de l’expérience dans un autre domaine, que souhaiteriez vous vraiment faire ?

    Bonjour
    Moi je suis secrétaire, j’en ai ras-le-bol, depuis bientôt dix ans dans la même boite! Marre de ce taf en lui-même, marre de cette routine, marre de voir les mêmes tronches tous les matins, envie que la journée passe, que les semaines passent, bref c’est pas une vie!
    Envie de me tourner vers une activité, même à titre bénévole dans un premier temps au moins, qui associe l’animal et l’homme. Alors soit faut être dans le social, soit faut préparer un diplôme à Clermont (suis à Paris!), soit faut avoir un chien (pour être bénévole dans une assoc’ à Paris) mais j’ai un tout petit appart et en attendant mieux ou autre chose, le chien va pas rester seul dans l’appart pendant que je ferai mon secrétariat. Bref je pète les plombs. Si vous avez un autre regard que le mien, vous êtes les bienvenus!
    Bonne journée à tous.

    Bonjour,

    Il existe un guide de l’Onisep intitulé « Les métiers auprès des animaux », peut être fait il mention d’autres métiers auxquels vous n’auriez pas pensé.
    A Paris, il y a beaucoup de possibilités, si vous êtes motivée, vous finirez par trouver, ne vous découragez pas !

    Bonjour à tous !

    Je me rends compte un peu plus tous les jours du nombre de personnes qui sont malheureux au travail, rongées par le stress, ou encore enfermées dans un travail qui n’a aucun sens pour eux…. et je suis encore plus surprise du nombre de personnes qui malgré tout, reste dans une situation professionnelle qui les rend littéralement malades !

    Je sais bien que pour la majorité des gens, il y a toujours une bonne raison de rester, comme simplement pour pourvoir continuer à entretenir sa famille. Pour ma part, des évènements personnels m’ont fait ouvrir les yeux sur les vraies priorités de la vie, et autant vous dire que ma vision sur le monde du travail a changé radicalement !

    J’avais un boulo d’ingénieur en CDI, envié par beaucoup, avec une situation financière confortable… et pourtant je n’ai jamais été autant malheureuse. Bizarre direz-vous ! Je n’ai simplement jamais été douée pour rentrer dans le moule que nous impose le monde salarial : en gros, soit gentil, dévoué, oublies ta vie privée et tais-toi ! Cette expérience n’était pas la 1ère que je vivais mal… Au bout de 6 mois, j’étais déjà à bout, larmes aux yeux, boule au ventre tous les matins, je ne trouvais aucun sens à ce travail qui pourtant me prenait le plus clair de mon temps….

    Suite à cette nouvelle déception professionnelle et du monde salarial, j’ai opté pour la solution N° 3 : me mettre à mon compte ! Pas évident me direz-vous, on dit partout que pour cela, il faut beaucoup d’argent, qu’il faut souffir, que c’est trop dur etc… et bien, je pense tout simplement qu’il faut arrêter de se fier aux croyances populaires ! J’ai pour ma part découvert une solution me permettant de développer ma propre affaire avec Internet, avec un statut permettant de me lancer sans risque, … et surtout de travailler selon mes propres idéaux !!! J’ai enfin découvert que réussir ne rimait pas forcément avec souffrir !

    Bref, j’ai été un peu longue, mais tout çà pour délivrer ce petit message : ne vous enfermez-pas dans une situation qui vous rend malheureux, il y a toujours des solutions, pour tous, il suffit de les chercher et surtout de vouloir les trouver et d’avoir la force de ses convictions ! Ne réussisez pas pour les autres, ou pour l’image que vous leur renverrez, mais pensez à vous avant tout, on a qu’une vie, et je ne vous apprendrai rien à vous disant qu’elle est courte….

    Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas, le monde de l’entreprenariat est simple et passionnant mais nécessite une indépendance et une liberté de penser bien différente du monde salarial !

    Bon courage à tous

    […] Vous avez peut être l’impression qu’il n’y a pas d’autre alternative, car « c’est ce que tout le monde fait », ou parce que vous avez une famille a nourrir mais en réalité…on a TOUJOURS le choix. ( Voir l’article : je ne supporte plus mon job, que faire ?) […]

    Salut à tous!

    Vous allez tous me dire que j’ai encore toute ma vie devant moi, que je suis jeune de mes hauts de 20ans, patati patatata,

    Je suis en deuxiéme année en Gestion des entreprises et des administrations en alternance, et je travaille dans une grande boite. Ma vision que j’avais sur le monde du travail quand j’étais au lycée était completement illusoire, désillusion total depuis ma rentrée 1er année d’étude supérieur. Je n’aime pas le boulot mais j’aime bien les cours.

    Le boulôt est limite barbant, inutile, aucun rapport avec les cours pourtant le service où je suis est d’une importance capital pour la boite (service achat). je m’ennuie longeur de la journée même si je suis occupé, ça m’ennui quand même. J’aimerai tout quitter, tout arreter, tout plaquer..mais pour aller où??? j’ai pensé au service de controle de gestion (que je ne suis meme pas sure si cela me plaira ou pas) mais à part ça, le néant total, rien ne m’interesse à part me crée une boite, j’ai des idées que j’aimerai concretiser mais bon avec les mesures annoncées par hollande et la concurrence, ca me fais peur. Je ne sais pas quoi faire, ni où aller, ni comment agir, ni comment trouver un poste qui serait susceptible de me plaire……..
    Pourtant je n’ai que 20ans, je suis censé avoir de l’ambition que j’ai perdu, la motivation que j’ai perdu, l’espoir que j’ai perdu. Triste la vie active….

    La routine est mon pire ennemie

    A +++
    Merci de m’avoir lu

    Bonjour,
    Je viens de lire tous les messages du site.
    Eh bien, qu’est-ce qu’il y a comme gens déçus, découragés, etc, par leur travail !
    Moi, j’ai enfin résolu mon problème de travail. Je peux gérer mes enfants (ma priorité), mon travail et mes loisirs.
    Je travaille de chez moi avec un statut d’indépendant mais avec tous les avantages d’un salarié.
    Je choisis mes horaires, mes jours de travail. Il est bien entendu que plus je travaille, plus je gagne, mais sans jamais aucun stress.
    Mon activité est basée sur l’information, la confiance et le partage. Le reste ne dépend que de mon rythme de travail : patience, persévérance et passion.
    De plus cette activité est adaptable à tous.
    Alors, si mon expérience vous tente, vous pouvez me laisser un message et c’est avec grand plaisir que je la partagerai avec vous et si vous le souhaitais je pourrai même vous guider.
    Bien à vous et au plaisir de vous retrouver.

    Bonsoir a vous tous,

    Je suis moi même très déçue par le travail que je fais depuis maintenant 10 ans , je suis préparatrice en pharmacie. Ce métier a connu une évolution trop importante , et je suis plus qu’une vendeuse , un charlatan avec mes génériques …etc . Je ne supporte plus les gens , ni mes collègues … Et le pire c’est qu’avec 2 jeunes enfants , je ne supporte plus de finir à 19h30 et de pas avoir de temps de pour eux et des tensions dans le couple apparaissent .
    Je cherche à me reconvertir , mais la peur de l’inconnu me freine et pourtant je suis motivée .
    Quels conseils?
    J’ai pensé à faire assistante maternelle, que des avantages ( plus de frais de garde, voir plus mes enfants , moins stressée …) ou assistante dentaire , les concours de la fonction publique .. Je suis perdue et triste dans ma vie

    et quand votre patron ne vous délégue rien comment peut on changer ?

    Bonsoir,

    J’ai peut-être une solution pour vous. Comme je l’ai écrit précédemment, j’ai résolu ce problème en devenant indépendante. Si vous souhaitez plus de renseignements, vous pouvez aller sur mon site :
    http://www.travail-independant9.com
    Je gère mon travail, mes horaires, ma famille, mes loisirs. Plus personne pour me dicter ce que je dois faire.
    Je me sens maintenant heureuse, sereine et épanouie, ce qui n’était pas le cas auparavant.
    Cordialement.

    Pour Robin.

    Peut être que tu devrais te contenter de faire tes heures. Si ton patron s’en aperçoit il va te demander pourquoi et là tu peux expliquer ton ressenti.

    Sinon inscrits toi en agence d’intérim il y a des préembauches comme ça tu ne perds pas ton cdi. Vu que tu cherches un autre CDI. Si tu n’as pas 50 ans tu peux te barrer. Faut arrêter de croire qu’il y a 0 boulot. Si tu cherches tu vas trouver. Si tu te complais ds ton job rien n’évolueras jamais. il faut changer de boite. 12 ans c’est suffisant tu as fait le tour barres toi de cette boite. Si tu as une petite paye tu ne peux que trouver mieux ailleurs. C’est pas parce que c’est la crise qu’il n’y a aucun salaire correct faut pas exagérer. Aller sur les annonces des fois il y a des jobs bien payés pr les gens qui ont de l’expérience. Après si vous n’êtes pas prêts à prendre de risque vous ne pouvez que végéter ds votre job. Il faut franchir cette ligne de confort. Chercher un CDI en restant en poste c’est ça votre solution. moi je vois souvent des annonces avec des expériences comme la votre je ne sais pas dans quoi vous chercher mais il y a surement un truc pr vous. Moi ca m’est déjà arrivé de briser un CDI et je regrette pas .

    Bonjour,

    J’ai 35 ans, 12 ans d’ancienneté dans la boite où je suis et je ne supporte plus mon boulot. Tout m’insupporte, le travail en lui même, l’ambiance, l’état d’esprit, mes collègues lèche c***

    Je sais ce que j’ai envie de faire PARTIR!!! mais à force d’entendre dire « mais tu te rends compte tu as 2 enfants quand même, tu as la sécurité de l’emploi et il y a des avantages ici que tu n’auras pas ailleurs…. Je sais que je prendrais des risques mais on a qu’une vie et si c’est pour la sécurité de l’emploi que je dois finir dépressive et bien je préfère encore démissionner et ne pas avoir de chômage.
    J’ai mon projet de création qui me prends du temps mais j’ai tellement envie d’essayer que ça m’en rends malade. J’ai peur, peur de me tromper et de donner raison à ces gens, peur de ne pas m’en sortir financièrement (déjà que ce n’est pas facile en étant seule avec 2 enfants) de nous mettre en danger mes enfants et moi mais comme on dit qui ne tente rien a rien!!! J’ai envie de me sentir mieux de faire quelque chose qui me plait, profiter de mes enfants car actuellement je travaille à 2h de chez moi quand il n’y a pas de pb de transport. J’ai demandé à passer à 85% pour profiter un peu plus de mes enfants le mercredi et tous les soir je suis dégoutée rien qu’en pensant au lendemain, en pensant au transport et au travail. Je ne sais plus quoi faire je me sens complètement perdu, j’en ai juste marre de ma vie VDM.

    Bonjour,

    Je suis un peu dans le même cas, seul avec deux enfants dont un à charge. Je traîne des pieds tous les matins, j’espère que le semaine se passera vite. Marre du boulot, des projets inintéressants, de compter sa monnaie chaque fin de mois. Pourtant j’ai plein d’idée, mais pas le temps de les réaliser, et je ne sais pas si elle sont bonnes. J’ai peur de quitter mon boulot pour ne pas mettre en danger mes enfants. Bref, c’est chiant cette vie.

    Bonsoir,

    Si vous le souhaitez vous pouvez me contacter au : 06 80 15 39 53. Je suis aussi une maman seule et je cherchais mon indépendance justement pour pouvoir m’occuper davantage de mes enfants.
    Nous pouvons partager nos expériences, et je vous dirai comment je m’en suis sortie.
    Bonne soirée et à bientôt peut-être.
    Isabelle

    Bonjour Anaïs,
    Une question sur cet article fort intéressant:
    En discutant du sujet avec un contact recemment, une cinquième solution s’est présentée: se faire virer.
    Quel est ton avis sur cette solution? Connais-tu des exemples?
    Pour ma part, je n’ai rencontré qu’un seul cas d’une personne s’étant fait virer d’un poste en France pour aller monter son business à l’étranger. Cette experience s’est bien passée pour cette personne, elle a cependant reçu pas mal de critiques de son entourage.
    Merci d’avane
    Julien
    Julien recently posted..Lettre de motivation pour candidature spontanée : rédaction en 2 heures (+ modèles gratuits) – Partie 1/3My Profile

    Bonjour Anaïs,
    Une question sur cet article fort intéressant:
    En discutant du sujet avec un contact recemment, une cinquième solution s’est présentée: se faire virer.
    Quel est ton avis sur cette solution? Connais-tu des exemples?
    Pour ma part, je n’ai rencontré qu’un seul cas d’une personne

    C’est en effet une solution, et qui, en France peut s’avérer asssez lucrative…malheureusement on ne décide pas toujours.

    Bonjour
    je suis dans ma boite depuis 12 ans et j’en ai marre je me donne a fond et aucune reconnaissance alors que d’autres qui effectue moins de travail que moi ont un meilleur salaire .
    J’ai eu plusieurs accrochage avec mon patron je lui ai demandé une RCC il veut pas et je veux pas partir sans rien car j’ai donné 12 ans de ma vie a ce patron ingrat .

    Hello

    J’aimerai plus de responsabilités car je m’ennuie dans mon boulot. J’étais assistante juridique. Même avec un diplôme au bout de 7 ans je fais toujours les mêmes trucs je me fais chier. Donc je veux changer. Dans quel domaine puis je avoir des responsabilités et ne plus avoir la sensation de « servir de bouche trou » ? merci.

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.