Article en vedette

Comment chercher du travail…au MAROC

Et oui, après la France et la Belgique, c’est le Maroc qui envoie le plus de lecteurs a Jobmachine. J’ai donc trouvé normal de faire un petit article spécifique à la recherche d’emploi au Maroc. Tout d’abord, un petit rappel des faits : Le taux de chômage au Maroc a baissé de plus de 4%...

Lire plus

Choisissez un métier d’avenir !

Publié par Anaïs | Classé dans Recherche d'emploi | Publié le 22-05-2013

22

informatiqueComme le dit le proverbe : »si jeunesse savait,si vieillesse pouvait ».

Et bien si je pouvais recommencer à zéro, ou en tout cas avant mes études supérieures, je choisirais sans hésiter de faire carrière dans l’informatique.

Pourquoi ? C’est très simple…une carrière professionnelle dure entre 40 et 50 ans, c’est pourquoi il vaut mieux choisir un métier « d’avenir ».

Certaines activités comme la chaudronnerie, la fonderie…sont plutôt en déclin, voire amenées à disparaitre.

Choisir aujourd’hui de travailler dans une agence de voyage, c’est sympa, mais les gens achètent de plus en plus leurs voyages sur Internet, et beaucoup d’agences ont déjà fermé.
Qu’en sera-t-il dans 20 ans ?

Rien de pire que de se retrouver au chômage a 50 ans, après 30 ans d’expérience professionnelle dans une branche qui ne recrute plus.

Aujourd’hui le web est en plein développement. Choisir un job informatique, c’est l’assurance d’avoir du travail jusqu’à la retraite.

En effet le E-commerce n’arrête pas de croitre et les opportunités de faire carrière dans les métiers du Web sont nombreuses : Développeurs, Chefs de projet, Intégrateurs, Désigner, Consultant, Marketing

Les premières écoles supérieures spécialisées dans l’internet commencent tout juste à se créer, et ceux qui choisissent cette voie aujourd’hui, ont de fortes chances d’avoir des postes à responsabilités et des profils très recherchés dans quelques années.

De plus l’emploi informatique est un secteur qui laisse la place aux jeunes, et qui vous permettra de faire vos preuves et de viser des postes de manager rapidement.

Commentaires (22)

C’est sur que dans l’informatique et le web, le boulot ne manquera jamais. Moi c’est dans la cuisine je pense que j’aurais du me former, car ça aussi je ne crois pas que les gens s’arrêteront de manger de sitôt, et puis j’ai toujours aimé cuisiner…dans une autre vie peut être 😉

Sans avoir fait d’etudes dans l’informatique, il est possible de percer dans ce secteur. Je veux citer un exemple, le blogueur olivier rolland a crée une boite d’informatique à 19 ans à peine, avec un bac -2. Comment a t’il fait? C’est très simple, sur informatique, vous avez des tas de livres comme  » l’informatique pour les nuls » qui vous apprennent l’informatique justement. Comme le disait wallace wattles, vous pouvez reussir dans le domaine de la communication et des nouvelles technologies. cela peut ètre les téléphones, les ordinateurs, les services associés, etc… Même sans diplôme, il est possible d’apprendre et ensuite, de proposer ses services.

Le problème avec les filières d’avenir, qu’il est parfois difficile de les anticiper a 10 ou 15 ans près, et qu’il est difficile aussi de savoir si sa filière continuera de recruter dans quelques années. Mais même si vous ne pouvez pas changer les tendances du recrutement, ce que vous pouvez changer, c’est vos propres capacités d’adaptation. Ok, vous avez peut-être 30 ans d’expérience dans une branche qui ne recrute plus, mais avec une petite formation, vous pouvez vous re-orienter dans un domaine sensiblement différent, et peut-être même mettre à profit votre ancienne expérience, grâce à des compétences nouvelles. Le plus dur est de trouver comment faire sa reconversion… car après, il est possible de se former facilement en entreprise (DIF, VAE, plan de formation) ou en dehors (formation AFPA par exemple)
Formaltis Formation Professionnelle recently posted..Démarche GPEC : ses dérives et comment bien l’utiliserMy Profile

Merci pour cet article, personnellement je préfère acheter les billets de voyages sur internet que d’aller à une agence c’est plus utile et efficace car l’utilisation du web ça rend le travail facile et très intéressant .
telécharger recently posted..Google Chrome 26 26.0.1410.43 (Gratuit)My Profile

Cela dit il y a quand même une différence entre « web » et « informatique » qui est marquée dans beaucoup d’entreprises …
Simon Tripnaux recently posted..Premières pages : avril 2013My Profile

Je suis tout à fait d’accord, les métiers de l’informatique sont des métiers d’avenir. Je pense plus particulièrement aux jobs comme référenceur web, ou community manager qui pour moi sont le futur du web ! 😉 Merci pour l’article !
Sport extreme recently posted..Moto Cross : Cole Seely à la Zaca StationMy Profile

je bosse a mon compte dans l informatique …pas si facile et pas si simple que ça en ce moment …

Un métier d avenir ..mais quel avenir un projet de loi proposé par Sylvia Pinel menace totalement le statut d autoentrepreneur …
Le président normal avait promis de supprimer ce statut …pour un fois que MR bricolage tiens une promesse ..
Que vont devenir tout ses gens si ce statut est limité a 2 ans …et taxé a 36 % ensuite ….ba des chômeurs …tout va très bien madame la marquise tout va très bien ..
LA France est un pays extraordinaire il est interdit de travailler et il est interdit de gagner de l argent sous peine d être montré qu doigt …flamby et sa bande de pieds nickelé DÉMISSION

Il est certains que les métiers du secteur terciaire sont aménés à se développer. Quand on sait que pour rester compétitivent les entreprises essaient de se recentrer sur leurs coeurs de métier et sous-traitent donc leurs activités annexes, les métiers de services et notamment informatiques vont se développer. Toutefois, nous aurons toujours besoin de métiers dit manuelle. Je pense aux métiers de la carrosserie par exemple.
Site Bourse recently posted..Google : Chute potentielle du cours de l’actionMy Profile

Moi je dirai dans le web-marketing

Il est vraiment difficile d’anticiper les filières qui marcheront dans 15 à 20 ans, et c’est le cas de nombreux de nos prédécesseurs car eux aussi ils pensaient être là à jamais mais la réalité les a dépassés.

Entiérement d’accord, de plus l’informatique peut etre apprise de soit même en autodidacte, il suffit juste de se maintenir a jour dans ces connaissance avec de la veille.

C’est facile de dire cela aujourd’hui mais, il y a 30 ans, il n’était pas facile de prévoir qu’internet serait le secteur du futur. Aujourd’hui, on pense que c’est internet mais on ne sait pas ce qu’il en sera dans 15 ou 20 ans.
Cependant, c’est certain qu’il vaut mieux se tourner dans l’informatique aujourd’hui que de se spécialiser dans la fonderie comme vous dites…

Le plus important quand on est informaticien c’est de se mettre a jour. Et même si on peut apprendre en autodidacte, il n’y a rien de mieux qu’un diplôme agréé.

J’ai un ami qui a choisi un métier comme cela, il travaille désormais en bureau d’études et n’a jamais connu une seule période de chômage. Je suis tout à fait d’accord, il faut penser à choisir un métier où il y aura des débouchés le plus longtemps possible.

Ce domaine se développe beaucoup mais il y a aussi je pense pas mal de concurrences donc difficile de faire sa place.

Ca peut paraître évident qu’il faut choisir un métier qui présente des perspectives d’avenir solides , d’un autre côté il est relativement difficile de prévoir quels secteur seront en croissance dans 30 ou 40 ans ,
il est néanmoins plus aisé de déterminer ceux qui seront en déclin et ne pas choisir cela peut deja être une bonne solution .

Mais si l’on voit les choses d’unautre angle, si à chaque fois qu’un secteur est en déclin , les jeunes s’en désintéressent , cela entraîne une qualification moins bonne de la main d’oeuvre, voire même une pénurie de main d’oeuvre , ce qui ne fait qu’accélérer le déclin de cette industrie
vincent@les nuisibles recently posted..lutter contre les invasions de fourmisMy Profile

Il y a beaucoup de demande en chaudronnerie actuellement, en particulier dans l’aéronautique et le nucléaire.
Plutôt que de choisir de se former pour exercer un métier dit d’avenir, il vaut mieux choisir ce qui nous plaît vraiment, de manière à faire preuve d’excellence, et pourquoi pas, d’une réelle expertise.
Les métiers les plus anciens n’appartiendront jamais au passé, ils continuent d’avoir leur utilité, quelquefois il est vrai de manière un peu différente.

Une chose est claire, les métiers liés à l’informatique sont des métiers d’avenir comme dans le web marketing, référencement, e-commerce….
Merci pour l’article.

ça rapporte l’informatique, quand je vois les gens qui bossent dans ce secteur et surtout ce qu’il gagne, je me dis que c’est le métier que j’aurais dû faire..
clemy@loi duflot recently posted..Projet loi duflot rend la construction plus facileMy Profile

Parfaitement d’accord ! mais faut avant tout être un passionné d’informatique !
Pour réussir dans la vie,il faut aimer son travail, c’est vrai qu’on peut gagner beaucoup d’argent dans le domaine de l’informatique. Mais à mon avis, mieux vaut un chaudronnier heureux qu’un informaticien malheureux :)
Interview by Marina recently posted..Entretien avec un apiculteurMy Profile

Les jeunes se tournent maintenant vers les métiers d’avenir. Ce sont des emplois qui offrent des perspectives alléchantes. Aujourd’hui avec la crise mieux vaut se tourner cela.

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.