Article en vedette

ON VEUT DU TRAVAIL, ON VEUT DU TRAVAIL…

…ENFIN, ON EST PAS DIFFICILE L’ARGENT SUFFIRAIT ! Si je vous fais partager cette petite citation de Coluche, c’est parce qu’aura bientot lieu la collecte annuelle des restos du cœur. En effet, les 4 et 5 Mars, dans tous les hypermarchés et supermarchés de France, les clients seront...

Lire plus

Comment chercher du travail…au MAROC

Publié par Anaïs | Classé dans Recherche d'emploi | Publié le 27-02-2012

Étiquettes : ,

9

Et oui, après la France et la Belgique, c’est le Maroc qui envoie le plus de lecteurs a Jobmachine.

J’ai donc trouvé normal de faire un petit article spécifique à la recherche d’emploi au Maroc.
Tout d’abord, un petit rappel des faits : Le taux de chômage au Maroc a baissé de plus de 4% durant la dernière décennie, passant de 13,4% en 2000 à 8.9% en 2011.

Mais tandis qu’en France, plus on a de diplômes, moins on a de chances de se retrouver au chômage, Au Maroc le taux de chômage persiste à des niveaux assez élevés pour les individus ayant un niveau d’éducation avancé.

Cela veut il dire qu’il faut se décourager ?

Bien sur que non, sur JobMachine on aime garder un état d’esprit positif et penser que rien n’est impossible pour peu qu’on s’en donne les moyens.

Alors, venons en au fait : comment trouver un Job Maroc ?

  1. Comme partout ailleurs on bétonne son dossier de candidature : on refait son CV(8 étapes pour un CV réussi ), sa lettre de motivation (Une lettre de motivation efficace en 5 minutes) …rien de doit être laissé au hasard
  2. On établit une veille active, en se tenant au courant de toutes les opportunités d’emploi et on se rend régulièrement sur les sites de recherche d’emploi

Sur Dimajob.ma par exemple, vous avez la possibilité de laisser votre CV en ligne.

Mais les sites d’offres d’emploi sont nombreux : a vous de chercher celui qui convient le mieux a votre secteur d’activité, ou a votre ville par exemple.

Pas de recettes miracles donc, les conseils de bon sens que je donne sur Jobmachine restent valables.

Commentaires (9)

Je ne suis pas plus étonné que ça que les marocains soient parmi les lecteur les plus assidus du blog, ils sont très actif sur internet. Je crois savoir aussi que la croissance économique est forte la bas ce qui explique cette forte baisse du chômage, donc je pense que tout le monde pourra trouver tôt ou tard un travail en adéquation avec ses diplômes.

Mercii bien pour ces informations très importantes ! Article complet et très intéressant :)

il mériter merci pour cet article c’est intèressant et de mon toure je vous present des conseils pour décrocher votre premier job:

Le recrutement via Internet commence à prendre son envol au Maroc. Avec l’implantation des deux portails nationaux (Rekrute.com et AmalJob.com), les chercheurs d’emploi, surtout les plus jeunes, s’orientent de plus en plus vers ce moyen de communication et d’information. Que ce soit pour connaître les tendances du marché ou pour chercher une opportunité à saisir, les jeunes optent pour le Net.
Comment se porte le marché de l’e-recrutement au Maroc ?
L’économie se portant bien, le marché de l’emploi a encore de beaux jours devant lui. Quant au recrutement en ligne, nous pouvons aujourd’hui dire que c’est une réalité au Maroc. ReKrute.com a pris son essor et de nombreux intervenants sont arrivés sur le marché du fait de la forte demande dans le domaine. Nous concernant, en deux années d’existence, ReKrute.com a accompagné plus de 700 entreprises (cabinets de recrutement, grands comptes nationaux et internationaux, PME en forte croissance, sociétés en implantation) sur l’ensemble de leurs problématiques de recrutement et a géré en parallèle la carrière de plus de 120.000 cadres, dirigeants et professions intermédiaires en recherche de nouvelles opportunités. En 2007, ce ne sont pas moins de 3,5 millions de visiteurs uniques et 42 millions de pages vues qui ont été enregistrés. Les potentialités de développement sont fortes, il suffit de suivre l’actualité européenne pour mesurer ce qu’il est encore possible de faire. Je pense que l’ère de portails spécialisés est arrivée par exemple, de même que la mise en place de réseaux de networking.

Quels sont les profils marocains les plus recherchés sur le Net ?

Les profils recherchés sont intimement liés à la cible qui a accès à l’Internet aujourd’hui. L’Internet n’étant malheureusement pas encore accessible à tous, nous n’intervenons que sur les profils de cadres, dirigeants et professions intermédiaires. Les grandes tendances sont toujours les mêmes concernant les demandes : les informaticiens, financiers et commerciaux ont toujours le vent en poupe. Viennent ensuite les profils industriels (production, sécurité, maintenance…) et les fonctions support (chef de projet, marketing, RH, communication, achats…).

Quelle sera la tendance du recrutement en 2008 ?

La guerre des profils est devenue une réalité. La première tendance sera donc à la communication RH. En effet, dans un marché où les bons profils sont rares, souvent en poste et de plus en plus exigeants, les entreprises doivent apprendre à séduire les candidats. Les opérations de communication RH sont donc aujourd’hui essentielles, car elles permettent à l’entreprise d’attirer ses futurs collaborateurs, tout en fidélisant les salariés actuels. Autre tendance, le développement de rubriques RH dédiées sur les sites Internet institutionnels des entreprises. Le web devient ainsi un outil incontournable, surtout dans le domaine des Ressources Humaines.

Vous courtisez les cadres marocains résidant à l’étranger. A combien les évaluez-vous ?

Nous n’avons pas beaucoup de chiffres à ce sujet. Nous savons par contre que 18% de notre trafic provient de l’étranger, principalement des pays où est installée la diaspora marocaine, comme la France, le Canada ou les Etats-Unis. Une chose est certaine cependant, le Maroc dispose de compétences qualifiées à l’étranger que les entreprises souhaitent aujourd’hui voir revenir pour faire face à la concurrence internationale suite à l’ouverture des marchés. D’un autre côté, les Marocains de l’étranger formulent de plus en plus le souhait de rentrer au pays, ils étaient ainsi 85% à répondre positivement à une étude réalisée en ce sens par le réseau Maroc entrepreneur en 2007. Notre campagne à la télévision internationale allait dans ce sens, permettre à l’offre et à la demande de se rencontrer…

cordialement

Au Maroc, pour les postes de cadres avec salaires important on ne recrutent que par recommandation/piston, tu as beau créer des machines a candidatures, des CV, LM…on ne t’appelle même pas même si ton profil corresponds à l’annonce, j’ai l’Impression qu’ils mettent les annonces juste pour dire voila on respectent les process de recrutement…mais derrière la personne qui occupera le poste est connue d’avance

Je ne suis pas forcément d’accord avec SniperMar.

Beaucoup de sociétés (de plus en plus), ont recours à internet pour trouver un candidat.

Bonjour, personnellement je suis pas d’accord avec ce qui dans l’article et quelques commentaires qui dise que tout se passe bien au niveau du recrutement au Maroc, par contre je vois que trouver un Job ici au Maroc est vraiment devenu difficile vu la crise qui a touche quasiment tout les axes de l’économie, en effet pour trouver un emploi je crois que ya deux méthodes efficace pas plus, bouche a l’oreille ou un piston. Oui ya des gens qui dise que les sociétés parcours à internet pour chercher des candidats via des sites (par exemple Rekrute.com et AmalJob.com….), je leurs dit s’il vous plait arrêté de dire ça parce-que si on compare le nombre de profils recruté via ces sites avec le nombre des diplômées qui sont en chaumage on va bien remarqué que il faut pas crois ces statistiques, la vrais situation est plus grave que ces statistiques, ya des élèves ingénieur qui n’arrive pas a trouver leurs stage PFE (projet de fin d’études), personnellement je suis un ingénieur informaticien et aussi titulaire d’un master d’état Français est j’arrive pas a trouver un Job, j’ai eu mes diplôme de puis novembre 2012 est toujours je suis a la recherche malgré les efforts et les sacrifices que j’ai fais dans mes recherches. Ce qui est pire s’est que je vois pas que la situation va changer au moins dans le future proche. mais de toute façon il faut gardé l’esprit positive.

Je suis plus ou moins d’accord avec ce qu’il se dit.
Pour ma part je dirais qu’il n’y a pas d’emploi au Maroc pour les jeunes diplômés. Les jeunes sortent des écoles d’ingénieur et, a moins qu’il n’aient du piston (et un sérieux piston) il ne trouvent pas de travail.
Sans me vanter j’ai un très bon CV, j’ai étudié au Maroc et en France, je maîtrise de nombreuses langues et pour autant malgré toutes mes recherches je n’ai pas été contactée ne serait ce qu’une seule fois !!!
En dehors du moral, c’est l’estime de nous même qui en prend un coup. On se demande si on a pas galèré a étudier pendant tant d’années pour qu’au final on chôme lamentablement. J’avais des opportunité d’emploi en France mais j’ai préfèré travailler dans mon pays le Maroc, lequel ne m’a donné aucune chance.
C’était mon coup de gueule.

Trouver un job au Maroc est devenu super difficile, pour plusieurs raisons:

-Premierement parce que ya pas beaucoups d’offres.
-Beaucoup de profils de ne correspondent pas aux attentes des recruteurs.
-Des salaires maigres ce qui fait que les ingéieurs et titulaire d’un bac+5 n’accepte pas de travailler car ils esperent un salaire de plus de 6000.
-la crise économique.
-la concentration des offres à Casablanca.
-la difficulté de chercher sur internet.

et c’est en répondant à la derniere raison que arza9.ma existe! un vrai soveur pour les chercheurs d’emploi.

salut a tous, honnêtement pour trouver un travail au Maroc il faut vraiment connaitre des gens plein de gens même, qui pourront vous pistonner la confiance ne règne pas du moment que le patron ne vous connais pas a l’avance vous n’aurais aucune chance. autrement dis que vous soyez diplômer de grande école de renommer telle OXFORD HARVARD ,
c’est un exemple a ce moment la vous aurais 50% des chances d’être admis sinon c’est toujours par (ELMA3RIFA)

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.