Article en vedette

Je travaille avec…un tire au flanc

On ne choisit ni sa famille, ni ses collègues et il faut donc vivre avec, mais parfois, cela peut être difficile… Encore un petit post destiné aux personnes qui travaillent en collaboration étroite avec des personnalités « difficiles » … Aujourd’hui nous allons parler du TIRE AU FLANC… ...

Lire plus

Pourquoi travaillez vous ? ( partie 1/2)

Publié par Anaïs | Classé dans Confiance en soi | Publié le 20-05-2012

Étiquettes : , , ,

5



Pourquoi travaillez vous ?


Dans la vie professionnelle, Il y a 2 sortes de personnes :

  • Ceux qui savent pourquoi ils travaillent
  • Ceux qui pensent qu’ils n’ont pas le choix
  • 1 – Ceux qui savent pourquoi ils travaillent n’ont pas tous un métier passion,

    Mais si ce n’est pas le cas, ils ont des motivations précises :
    acquérir des connaissances
    – connaître un secteur d’activité
    – économiser en vue d’un projet précis
    – profiter d’un métier qui leur laisse beaucoup de temps libre…

    Ils échangent donc en toute connaissance de cause leur temps contre une rémunération pas seulement financière.
    Ils savent pourquoi ils se lèvent le matin, bref ils ont choisi d’être a l’endroit ou elles sont.

    2 – Par contre énormément de personnes pensent qu’elles travaillent parce qu’elles « n’ont pas le choix ».

    Est votre cas ? Si oui, vous faites partie des millions de personnes victimes de leur travail.

    Vous avez peut être l’impression qu’il n’y a pas d’autre alternative, car « c’est ce que tout le monde fait », ou parce que vous avez une famille a nourrir mais en réalité…on a TOUJOURS le choix. ( Voir l’article : je ne supporte plus mon job, que faire ?)

    Si votre boulot ne vous plait pas, des dizaines de possibilités s’offrent a vous comme

    • Voir en interne si vous pouvez changer de poste
    • Reprendre vos études pour changer de carrière
    • Essayer de monter votre boîte
    • Arrêter de travailler (et devenir un ermite / et vous occuper de vos enfants)
    • …la seule limite est votre imagination et votre capacité a croire en vous !

    Parfois ce n’est même pas le travail en soi qui est le problème mais c’est le regard qu’on porte sur son travail.

    Dans tous les cas, on n’est pas victime de son travail, on n’est victime que de soi même.

    Il est facile d’arrêter de se poser des questions et de se rendre au bureau en soupirant tous les matins, d’attendre qu’il soit 18 heures pour rentrer a la maison et de donner le peu de cerveau disponible qu’il nous reste a TF1.

    Est-ce vraiment la vie dont vous avez envie ?

    De grâce, ne faites pas partie de l’immense majorité des personne qui se plaignent de leur travail mais ne font rien pour en changer, contribuant ainsi a créer un climat pesant pour eux même et pour les autres.

    Ce sont les mêmes personnes qui disent aux jeunes qui sortent du système scolaire, « ah…j’aurais du faire des études, si j’avais su… ».
    Qu’est qui les empêche aujourd’hui de faire des études, si ce n’est la même paresse que quand ils avaient 18 ans ?

    Ou qui critiquent les autres professions « ah ces fonctionnaires, il ne font rien, c’est quand même des privilégiés… »
    Qu’est qui les empêche de devenir eux même fonctionnaire, si ce n’est qu’il est plus facile d’être envieux que de se donner les moyens de changer.

    Toutes ces personnes aigries le sont devenues par des années d’ennui, de routine, de lâcheté vis-à-vis d’eux même…

    Alors épargnez vous ça ! Il ne faut JAMAIS se satisfaire de peu.

    Pour ne pas faire partie de la masse des mécontents passif, c’est très simple, demandez vous ce que vous voulez VRAIMENT !

      Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

    Commentaires (5)

    Personnellement, c’est l’envie d’apprendre qui me motive pour rester et progresser dans mon travail!
    Wolfgang recently posted..Une nouvelle plateforme pour promouvoir son compte Twitter et obtenir des retweetsMy Profile

    Moi je travaille pour manger, et c’est tout… Je sais, c’est pas grand chose, mais j’ai pour le moment pas réussi à trouver une alternative viable, et c’est pas faute d’avoir essayé.
    tewoz recently posted..Mon boulot est un cauchemard – allégorie – le retour du bicMy Profile

    Moi je préfère quitter l’entreprise et faire de la prestation de service sur ce que j’aime vraiment. Rien n’est pire que de faire quelque chose qu’on aime pas du tout.

    certes il faut travailler pour gagner sa vie, mais le travail ne devrait pas être un fardeau. il faut avoir le choix

    Certes l’argent peux faire le bonheur, mais je pense que ça dépend juste du boulot qu’on a? On voit dès fois des personnes avoir des milliards sans pour autant être heureuses.

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.