Article en vedette

5 règles pour survivre en Open Space

Si vous avez un emploi de bureau, et que votre carte de visite n’indique pas « Directeur de… » il y a fort a parier que vous allez bosser en Open Space… L’Open Space, c’est quoi ? C’est un espace de travail où les bureaux ne sont pas séparés par des cloisons. En conséquence, les personnes...

Lire plus

Pour faire carrière, soyez égoiste…

Publié par Anaïs | Classé dans Confiance en soi, Vie au bureau | Publié le 27-01-2013

Étiquettes : , ,

28

  • Votre carrière est elle plus importante pour vous ou votre boss ?
  • Etre augmenté est il plus important pour vous ou le service des RH ?

egoiste
Vous avez compris ou je veux en venir, personne n’est plus intéressé dans votre carrière que vous même !
Si vous restez au même poste avec le même salaire pendant 10 ans, ca ne dérangera personne sauf vous.

C’est pourquoi c’est a vous et a personne d’autre de prendre le controle de votre carrière professionnelle !

Ne vous laissez pas emporter par la routine et prenez du temps pour faire le point sur vous-même :

  • Ou en êtes vous dans votre job ?
  • Ou voulez vous aller ?
  • Savez vous déja comment ?

Travailler en équipe, c’est bien, bien s’entendre avec ses collègues, c’est important.
Mais vous n’êtes pas au bureau pour vous faire des amis, et si vous voulez progresser il faudra apprendre a être parfois egoïste.

Dans votre travail quotidien par exemple, Combien de fois avez vous fait quelquechose qui ne faisait pas partie de la description de votre job ? Combien de temps cela a t’il duré ? Cela a t’il profité a votre carrière ?
La plupart du temps la réponse est non !

Que vous l’ayez fait pour dépanner, parce que cela ne dérangeait pas…peu importe…

Pendant que vous faisiez autre chose, vous ne vous concentriez pas sur ce qui est le coeur de votre métier.

Or c’est sur ce coeur de métier que vous êtes jugé.

Aider Pamela a faire ses photocopies ne vous apportera rien a part sa gratitude. Donc apprenez a dire non, et concentrez vous sur VOS objectifs !

Si vous avez du temps libre, profitez en pour faire quelquechose qui peut être utile a votre carrière : dite a votre chef que vous êtes prêt a prendre plus de responsabilités, peaufinez vos dossiers pour être sur qu’ils soient meilleurs que ceux de vos collègues.

C’est la même chose en ce qui concerne votre salaire : Combien de fois votre chef est il venu vous voir pour vous dire : “ tu sais, tu fais un travail génial et tu n’est pas assez payé, passe dans mon bureau, je vais t’augmenter de 10%”

Pour la majorité d’entre nous la réponse est jamais !

Comme le dit le proverbe qui ne tente rien n’a rien, c’est pourquoi au lieu d’attendre une augmentation, il vaut mieux la demander.

Les salariés les mieux payés sont souvent ceux qui demandent le plus, tout simplement.

Ce qui se passe en général c’est :
1/ Les salariés se plaignent dans les couloirs d’être mal payés.
2/ Puis vient le moment de l’entretien annuel, on se « remonte » pendant 2-3 jours, allez j’y vais, je vais demander une augmentation.
3/ Et a la première objection du chef : “c’est la crise”, “tu es encore jeune”, on capitule, dépité….

Sachez le : ce n’est pas la bonne méthode.

VOUS devez mener la négotiation, pas votre chef.
Mais pour cela il faut SE PREPARER…

1- Prenez un moment pour écrire la liste des raisons qui font que vous demandez une augmentation

2 – Essayer de réfléchir aux objections que votre supérieur va vous faire et pensez déja a votre défense.

3 – Et surtout, même si vous n’obtenez rien cette année, arrangez vous a tout prix pour que votre chef s’engage pour l’an prochain.

Vous pouvez simplement lui demander : “que dois je faire pour être augmenté?” “peux t’on fixer des objectifs concrets, et peux tu me garantir que si j’atteins ces objectifs je serais augmenté?”

D’ailleurs l’entretien annuel est un bon moment pour en parler, mais ce n’est pas le seul moment.

Pour l’entretien, votre chef aussi sera préparé…et cela ne sera pas le cas si vous le prenez par surprise a un autre moment de l’année en lui demandant un rendez vous.

Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (28)

Je ne suis pas sûr qu’en temps de crise, cela « soit » le moment de demander une augmentation…
Sauf…Sauf si vous êtes réellement indispensable à l’entreprise, dans ce cas, ne perdez pas votre temps et montez votre propre business :)

Je suis bien d’accord avec vous, si on ne pense pas à nous-même en premier, personne ne le fera à notre place, donc il faut penser avant tout à ce qui est vraiment important et à faire pour avancer dans son travail.

Pour faire carrière, il ne faut penser qu’à soit, c’est une évidence, mais il faut aussi marcher sur les autres.
2 raisons qui font que je ne pourrai jamais faire carrière.
tewoz recently posted..Faut-il abattre les présentéistes, et éradiquer par la même tout ce qui se rapporte au présentéisme ?My Profile

De toutes façons, on ne risque strictement rien à demander une augmentation à part un refus qui ne serait pas bien dramatique à l’avenir. Par contre je ne suis pas pour le fait de refuser systématiquement d’aider les autres : nous ne sommes pas des machines, perdre quelques minutes pour aider un ami tient parfois de la politesse.
Trampoline recently posted..Comment choisir un trampoline pas cher ?My Profile

En effet, vous n’avez rien a perdre a demander une augmentation..la seule chose que vous risquez c’est de l’obtenir !
Anaïs recently posted..Pour faire carrière, soyez égoiste…My Profile

Le culot, sert souvent qui ne tente a rien n’as rien, je me lève chaque matin en partant de ce principe là, je retrouve des idées que tu nous développe, et ton article est intéressant,
Vous êtes leader !

c’est vrai que parfois il faut developper une certaine egoisme parcequ’il y a des gens qui ne font que demander service et la pluspart de ces gens la ne ferait rien en retour donc il faut vaincre l’egoisme par l’egoisme!
immobilier tanger recently posted..Belle villa meublé en locationMy Profile

C’est sur que si l’on demande jamais on aura jamais d’augmentation mais pour des natures timides il fait pas forcément d’aller directement voir son chef pour renégocier les termes de son contrat et plus particulièrement de son salaire.
L’avantage dans la fonction publique est l’augmentation par grille cela permet de savoir que l’augmentation arrivera tout les 2 ans sans grosse erreur. Point négatif, les augmentations ne se font qu’a la vitesse de la grille alors que dans le privé il est possible d’avoir des revalorisations salariales équivalent à 20 -30 % à certains moments.
remboursement de forfait recently posted..Remboursez votre forfait shared a link.My Profile

Moi, je trouve les conseils assez pertinent sauf bien sûr si vraiment la demande arrive au mauvais moment pour l’entreprise. Ce qui dit, c’est aussi une sorte d’engagement de part et d’autre quand on accorde une augmentation à un salarié.

On se fait souvent tout un film aussi bien lorsqu’on souhaite demander une augmentation que lorsqu’on rencontre un prospect important alors qu’au final 95% du temps tout se passe bien et que dans 100% des cas on n’a rien à perdre.

Je pense que c’est au fil du temps, à force de sortir de sa zone de confort qu’on arrive à oublier ses peurs et qu’on n’a plus de craintes à tomber par moment dans l’égoïsme.

En même temps avoir des contacts ainsi que la solidarité peut également être d’une aide précieuse pour progresser dans le milieu professionnel, l’égoïsme c’est peut-être utile mais on passera pour un c…

Salut, moi la seule fois où j’ai demandé une augmentation je ne l’ai pas eu. Mon principal argument était que c’était ce qui avait été convenu lors de mon embauche (au bout de 3 mois tu sera augmenté de tant).
Bref, cela m’est resté en travers de la gorge et à la première opportunité j’ai démissionné, depuis je suis à mon compte, et maintenant les augmentations je me les accorde tout seul :-)
Fort Trafic recently posted..Le Mythe du « Contenu Roi » DémystifiéMy Profile

Etre trop gentil cela ne mène généralement nul part, je ne dis pas qu’il ne faut pas l’être un peu, mais c’est à nous de nous faire passer en premier dans le travail, sinon ce sont les autres qui nous passeront devant…

Avant la demande d’augmentation, prenez le temps de regarder les offres d’emplois qui pourrait vous intéresser, les salaires, les possibilités d’être pris. Passer quelques entretiens est également un bon moyen de connaître votre vraie valeur sur le marché, et avoir une offre en poche lors de la négociation de votre augmentation permet de mettre la pression sur votre patron!

En ces temps difficiles demander une augmentation, il faut oser le faire. Pas du tout sur que cela soit gagnant.

Ou alors vous êtes vraiment bon/excellent. Dans ce cas alors il faut se faire son propre Business !
Normandie recently posted..Villages typiques de NormandieMy Profile

Je ne crois pas que ce soit une question d’égoïsme, c’est juste une question d’envie, certaines personnes ont envie de faire carrière, d’autres ont envie d’une vie paisible sans se prendre la tête, je suis personnellement dans le cas numéro 2, j’ai envie d’une vie simple et rangée, ou je rentre le soir, je joue de la guitare au coin du feu dans ma petite maison, pour moi c’est ça le bonheur, ce n’est pas une carrière avec un salaire et des responsabilités mirobolantes.
Fred Rema recently posted..Les Projecteurs de chantier à LED sur l’espaceampouleled.frMy Profile

je ne pense pas non pour passer pour un c… juste opportuniste peut être tout simplement pour une autosatisfaction,de ne devoir rien a personne, oui égoïste quand il le faut cela peut servir pour sa carrière…

Super article
je suis tout à fait d’accord avec vous aussi il faut toujours à tous ce qui es important pour bien avancer
Bonne journée

Bonjour

difficile de demander une augmentation actuellement, le patron dira « c’est la crise nous n’avons pas les moyens » ou plus direct « tu devrais être content de ce que l’on te donne beaucoup de personnes souhaiteraient être à ta place »
Joe@Montres Seiko et Emporio Armani recently posted..Un module de chat est mis à votre disposition pour créer une communauté autour de votre siteMy Profile

C’est logique, il faut marcher sur les autres et faire expérence au moins dans 2 ou 3 domaines. C’est mon avis

Très bon article avec de bons conseils, je n’aurai jamais osé demander une augmentation à mon patron. Cependant je pense que pour appliquer ces conseils il faut s’entendre un minimum avec le patron avant de demander, il est assez évident que dans le milieu du travail les affinités patron/salarié jouent énormément sur les augmentations, donc inutile de tenter une demande si il y a des conflits dans la relation

J’appuie l’avis des personnes qui disent aider leurs collègues. Bien sûr, on peut dire non parfois mais il faut trouver un juste milieu. Il n’est pas sein d’évoluer dans un environnement empli seulement d’individualités et où on se tire tous dans les pattes pour demander une augmentation. La compétition peut être un super moyen de progresser mais il faut que ce soit fait correctement !
Nicolas@ImpotsLoiDuflot recently posted..Calcul du plafond de loyers applicable en loi DuflotMy Profile

Bonjour,
il faut bien se préparer avant la négociation des salaires, je suis d’accord sur l’importance des conseils que vous proposez, la négociation est une tache délicate qui nécessite beaucoup de réflexion

Bonjour,
Je suis tout à fait d’accord avec vous, faire une carrière nécessite des sacrifices parmi les quelles c’est d’être égoïste

L’altruisme bien compris est une forme d’égoïsme qui peut aussi aider à réussir…

Malheureusement l’égoïsme est devenu une valeur refuge aujourd’hui, dans la vie professionnelle, comme dans la vie privée. La concurrence est la règle absolue et ce dès le premier âge. Si aucune prise de conscience collective n’intervient, l’homme se transformera petit à petit en animal, pour certains(es) c’est déjà fait…

des comparison de l’industrie sont très utile à ce sujet je trouve…
Cela donnera une idée pour négocier

Avis/conseils en parcourant les commentaires précités pour maintenir votre employabilité, évoluer professionnellement et éventuellement « faire carrière » (cela doit rassurer les introvertis et ceux n’osent pas, les « gentils » !) :

– demander une augmentation en temps de crise : proposer une prime en cas d’atteinte d’un objectif de résultat (chiffré, quantifié) ou de progrès correspondant à des besoins de l’entreprise (à vous de les identifier, en les demandant, puis à négocier la prime, une formation nécessaire, etc.). C’est souvent une étape intermédiaire pouvant justifier un ajustement de salaire plus tard (pendant ou après toute crise).

– progresser en faisant le point objectivement, concrètement, sur les résultats de son activité professionnelle, les qualités (nouvelles) correspondantes, chaque année à travers un entretien d’évaluation ou d’appréciation (à provoquer si nécessaire). Il n’est pas nécessaire de « marcher sur les autres » pour arriver, mais de se faire remarquer pour la qualité permanente de son travail et une attitude positive, serviable.

– réussir un entretien d’évaluation ou d’appréciation « annuel », cela correspond à un bilan suite à divers entretiens réguliers mensuel ou bimestriel. Il faut se faire remarquer positivement toute l’année.

– oser demander le moment venu, suite à une très bonne préparation. « Qui ne demande rien, n’a rien ». C’est nécessaire pour éviter des frustrations futures, de regrets.

– oser demander surtout dans le secteur privé. Les opportunités existent dans des structures à taille humaine. Moins il y a de hiérarchie et d’intermédiaires, plus vous êtes près d’un patron décideur, plus la négociation d’un salaire ou d’une évolution professionnelle est envisageable.

– montrer que l’on sait régulièrement rendre service sans contrepartie. Il faut savoir donner pour recevoir en retour ensuite.

– vivre simplement par son travail, sans avoir envie de progresser ou de se faire remarquer est une solution éventuellement possible dans le secteur public (garantie apparemment de l’emploi. Attention de tout de même aux décisions du gouvernement) mais une solution risquée dans le secteur privé (un patron gestionnaire va toujours analyser si chaque poste se justifie et est rentable).

– penser à développer son image de marque positive en interne. Faire parler de soi en bien, prêt à aider les autres aussi. Attention à l’image que l’on véhicule sur Facebook. Tout se sait. Attention aux rumeurs, aux risques de se faire savonner la planche par un collègue envieux ou malveillant ou simplement bavard (cela peut malheureusement exister parfois chez certains qui veulent écraser ou éliminer un concurrent potentiel. Ça c’est égoïste !)

– évoluer professionnellement ou faire carrière ne demande pas de sacrifices, mais de la réflexion et beaucoup de préparation pour bâtir un projet professionnel passant par de la formation permanente. Y réfléchir chaque année en validant avec sa direction un plan d’action correspondant aux attentes et besoins de chacun. C’est ainsi que l’entreprise repère et fidélise les meilleurs talents. Être visible et montrer son intérêt de maintenir son employabilité pour progresser est nécessaire. Oser, oser…

Malgré ces recommandations, malheureusement un accident dans son parcours professionnel peut arriver, indépendant de sa volonté (entreprise en difficulté ou qui cesse son activité, ou simplement qui change de stratégie supprimant ou repositisonnant des postes de travail par nécessité ou obligation face au marché, à la concurrence qui bougent, aux changements de comportements du consommateur, etc.). J’espère avoir donner quelques conseils permettant aux uns et aux autres de réfléchir à la nécessité d’anticiper ces événements parfois prévisibles, parfois non. Se former régulièrement permet de mieux rebondir.

En cas de besoin, il existe une association utile en cas de perte d’emploi et de recherche d’un nouvel emploi, complémentaire à Pôle Emploi : Solidarités Nouvelles face au Chômage http://www.snc.asso.fr (je suis co-responsable du groupe SNC d’Annecy 74).

Merci à tous pour vos commentaires qui m’ont inspiré !

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.