Article en vedette

Pourquoi on embauche Robert et pas Samir ?

La dernière étude sociale de l’Insee vient de sortir et elle démontre que le taux d’emploi varie en fonction de l’origine des parents. Les écarts de taux d’emploi selon l’origine des parents : comment varient-ils avec l’âge et le diplôme ? En effet, 86% des hommes français ont un...

Lire plus

Faut il être prétentieux pour réussir ?

Publié par Anaïs | Classé dans Confiance en soi, Vie au bureau | Publié le 24-06-2012

Étiquettes : , , ,

18

La modestie ne paie pas au travail, il faut le savoir.

On connaît tous un collègue capable de dire : « j’ai imaginé une solution exceptionnelle, vous n’allez pas y croire, je suis épuisé ! ».
Certes, ce genre de collègue n’est pas très populaire ; mais bien souvent, a force de se mettre en avant, il réussit a convaincre son supérieur de sa valeur, ce qui lui garantit un statut un peu a part dans l’entreprise.
Personne n’ose remettre en question sa charge de travail et ses compétences.

Faut il être arrogant pour réussir ? La réponse est oui, et les exemples ne manquent pas.

Etre humble est très bien vu une fois qu’on est arrivé au sommet, les gens apprécient les gens qui ont réussi et qui restent modestes.

Mais en attendant d’arriver au top, pour monter les échelons au travail, il faut se faire remarquer, et cela n’arrivera pas en vous habillant en gris souris, en rasant les murs et en dévalorisant votre travail.

Mettez vous en avant.

Cependant, vous n’avez pas forcément envie de devenir imbuvable et detesté de tous vos collègues…

Alors comment trouver le bon équilibre et faire valoir ses compétences sans avoir l’air de se vanter ?

C’est simple : il faut avant tout savoir accepter les compliments.

Inutile de mettre systématiquement votre travail en avant, mais par contre, si on vous complimente sur votre travail, ne minimisez surtout pas votre rôle.
Même si vous ne pensez pas avoir réalisé un exploit, inutile de le dire…

Ne dites pas : « oh c’était rien, ça ne m’a pas pris très longtemps, n’importe qui aurait pu le faire ! »

Mais plutôt : « c’est vrai que c’était un travail complexe, qui m’a demandé du temps et de la concentration, je suis content que tu sois satisfait »

N’exagérez pas trop, et ne le dites pas ouvertement , mais laissez toujours entendre que vous avez été important pour la réussite du projet.

    Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (18)

Tout à fait d’accord. Je me rappelle il y a quelques années ma maitre de stage m’avais donné ce conseil car elle aremarqué que j’étais plutôt introverti.
Elle m’a dit: « si tu n’es prétentieux, dépêche toi de le devenir ».
Mais c’est plus difficile à dire qu’à faire, c’est quelque chose qui est lié à notre personnalité et donc profondément ancré.
Yann recently posted..Comprendre le système 1/2: les grandes filières d’étudeMy Profile

Cet article témoigne de la réalité, et je trouve qu’il est parfois injuste de ne cesser de complimenter une personne qui se met en avant à outrance plutôt que d’accorder plus de crédit à une personne plus réservée, mais pas moins efficace pour autant.
Catherine@danse africaine recently posted..Urban Films Festival 2012 : A vos pellicules !My Profile

Plus que de la prétention il faut être sûr de soi à 100%. Comme tu le dis très bien dans l’article, il ne faut pas minimiser son travail. Dans le mot prétention j’entends vanité, qui n’est pas forcément source de confiance en soi. Je pense qu’il faut trouver le juste équilibre entre une forte confiance en soi et de l’humilité.

Je pense que c’est une constante de toutes les époques.
Il n’est pas possible de faire autrement malheuresement :(
Transformer recently posted..Nouvel article : Choisir un netbook pasMy Profile

C’est vrai que c’est carrément difficile de se démarquer sans se mettre en avant soi-même. Mais il est aussi utile de trouver le juste équilibre entre se mettre en avant et jouer les lèches bottes. D’ailleurs, les boss ne sont pas dupes; ils sauront distinguer le vrai bosseur du baratineur!
Pepe@jeux de moto en ligne recently posted..Moto cross 3 puzzleMy Profile

Pour avoir moi même passé beaucoup de temps dans le milieu de l’entreprenariat je trouve que c’est vraiment une constante pour impressionner et donc avoir l’impression de maîtriser son sujet.

Bonjour Anaïs,
Dans le domaine du travail, je constate que les personnes qui sont prétentieuses sont généralement promues plus rapidement que les autres.
Alors, oui, je pense qu’il faut développer une forme de prétention pour réussir.

Ce que vous dites est très pertinent, surtout sur le fait de ne pas minimiser son travail sans se mettre trop en avant. L’arrogance, mal placée surtout, suscite une forme d’intérêt malveillant des collègues que ne se mettent pas avant justement et qui devraient pourtant.
C’est vrai aussi que si on reste dans l’ombre, on a peu de chance d’être remarqué, à moins d’avoir une bonne âme dans son entourage qui vante nos mérites. Ceci dit, la méchanceté étant gratuite, il vaut mieux ne compter que sur soi.

Moi je mettrais une différence entre prétentieux et ambitieux. On peut très bien montrer de l’ambition et être sûr de soi au quotidien sans pour autant être « prétentieux ». Je pense d’ailleurs que l’ambition paie plus que la prétention car elle a les mêmes avantages pour un patron (du volontarisme et une grosse productivité) sans les inconvénients (une personne qui par définition ne se trompe jamais est difficile à gérer).
Samy@Mode femme recently posted..Sac à main en satin à rayures et noeud – 19,80 €My Profile

Bonjour,
Je trouve que la photo du paon illustre parfaitement l’article, certains savent très bien déployer toute leur panoplie de plumes et en tirer les avantages. Certes pour les autres cela peut être assez énervant mais rien ne leur interdit de faire pareil. Il faut en tous cas ne pas passer inaperçu pour réussir, l’anonymat ne paie jamais.
Gérald recently posted..ForumMy Profile

bonjour à tous !
je suis d’accord avec Samy.
Il y a une différence entre prétentieux et ambitieux :
le premier est un « péte-cul »
et le second vise un but.
Le premier cas nous donne rapidement mal à la tête rien qu’en le regardant, alors que dans le second cas, la personne va tout mettre en oeuvre pour atteindre sa cible.
Catherine recently posted..Ho’oponopono : augmentez votre confiance !My Profile

Bonjour,

Comme l’ont dit les commentaires précédents, il faut faire la différence entre prétentieux et ambitieux.
L’un peut être considéré comme un défaut, alors que l’autre est certainement une qualité essentielle pour réussir !
Amin @ Succès recently posted..Générer des revenus passifs, c’est quoi ?My Profile

Je suis d’accord avec toi. Enfin, l’important, c’est de ne pas trop en faire!
fabrice recently posted..Ah, les rencontres dans l’avion…My Profile

Le premier cas nous donne rapidement mal à la tête rien qu’en le regardant, alors que dans le second cas, la personne va tout mettre en oeuvre pour atteindre sa cible.

je pense qu’il faut être un petit peu prétentieux pour réussir, et a mon avis la majorité des personnes seront d’accord pour dire que c’est vrai, mais je suis aussi d’accord pour dire qu’il ne faut pas trop en faire sinon ca devient négatif.

La pretention est la limite de la confiance en soi à ne pas franchir selon moi. Il faut beaucoup de confiance pour réussir, mais pas trop de prétention. Cela se vérifie dans mon entourage en tout cas !

C’est quand même triste. On est vraiment dans le « m’as-tu vu » dans ce pays. Comme tous ces gens qui pensent que faire du 8h-20h c’est bien, parce qu’on travaille beaucoup. En temps que manager, je considèrerais que c’est parce que la personne est incapable de faire son travail dans des délais normaux…

Je rebondis sur le simple très bon conseil d’Anais : « savoir accepter les compliments ». Et j’ajoute ce conseil : « à vous de les provoquer » si vous souhaitez obtenir régulièrement une reconnaissance professionnelle justifiant de faire appel à vous pour vos compétences et qualités prouvées. Comment ? En demandant par exemple un témoignage de satisfaction à un responsable de service ou de projet pour avoir rendu tel service ou contribué à atteindre tel objectif (lequel ?) dans les temps (pour quels résultats ?). C’est une habitude que je préconise (avec modération pour éviter de paraître trop prétentieux) à mes étudiants de l’IUT lors de stages ou d’une formation en alternance. C’est ce qui fait remarquer les étudiants à travers leur CV ensuite : au-delà des affirmations et de prétentions, un recruteur attend des preuves (à présenter en entretien de recrutement). Il en sera de même en entreprise. Chaque année, lors d’un entretien individuel d’évaluation ou d’appréciation (à provoquer si cela n’existe pas en entreprise), présentez vos actions les plus marquantes, les plus importantes pour le service et donc pour l’entreprise valorisant telles qualités nécessaires appréciées. Chaque année, actualisez votre CV en conséquence. Justifiez et maintenez votre valeur professionnelle chaque année, et vous provoquerez et accepterez des compliments naturellement justifiés. Ce qui inspirera le respect, et incitera à accepter des demandes de formation de votre part, à faire appel à vous en conséquence en priorité pour un nouveau projet ou un nouveau poste… Osez ! C’est simple !

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.