Article en vedette

Comment connaître son futur professionnel ?

Quand vous avez des objectifs professionnels, n’y pensez pas comme un futur incertain, mais plutôt comme l’évolution inéluctable de ce que vous êtes aujourd’hui. Pensez à vous dans l’avenir âgé de 30, 40 ou 50 ans, en train de faire ce que vous aimeriez faire. ….Directeur de votre entreprise,...

Lire plus

Ambiance pourrie dans les bureaux : comment réagir ?

Publié par Anaïs | Classé dans Confiance en soi, Vie au bureau | Publié le 30-10-2013

Étiquettes : , ,

13

Vous venez d’arriver dans une nouvelle entreprise et l’ambiance est détestable :

  • Le personnel s’est constitué en mini clans qui se détestent les uns les autres
  • Il y a clairement un souffre-douleur
  • Les employés vivent dans la peur car le patron les tyrannise
  • Etc…etc….

  • sans-titre
    De nombreuses situations peuvent rendre la vie au travail infernale.

    Et bien qu’on ne travaille pas pour se faire des amis, un minimum de cordialité est nécessaire pour pouvoir tous travailler ensemble.

    Dans la plupart des cas, devant une situation « installée » depuis des années, il vaut mieux partir car il sera très difficile de ne pas prendre parti pour les uns ou les autres.

    Si tout le monde a l’habitude de fonctionner comme cela, il ne sera pas évident de changer les choses.

    Par contre, si l’ambiance négative est la faute d’un évènement ou d’une personne en particulier, c’est différent. Essayez de voir si le problème peut être réglé.

    Dans tous les cas, n’espérez pas passivement que le temps règle les problèmes.
    Soit vous ne pouvez pas changer les choses, et vous partez.
    Soit il y a un espoir de changer les comportements et vous essayez de faire ce que vous pouvez a votre niveau.

    Le Bien-être et la Sécurité au travail sont des choses très importantes pour votre qualité de vie, ne les négligez pas !

    Soyez vigilant si votre travail vous rend triste, car la petite déprime peut vite déboucher sur une vraie maladie professionnelle ( burn out, dépression…).

    Le sujet est si vaste, que certaines entreprises, comme Capsecur, se sont spécialisées sur les thèmes de santé au travail et sur les risques de maladies psychosociales au travail.

    Commentaires (13)

    « -Soit vous ne pouvez pas changer les choses, et vous partez. »

    Radical… certains aimerait bien penser ainsi, mais retrouver un autre travail derrière n’est pas chose aisée, enfin tout dépend des secteurs…

    Je crois avoir lu auparavant un article sur le même thème non ? Où aussi il y avait un lien justement de Capsecur
    De toute façon ce n’est pas l’ambiance qui va me faire quitter le boulot !!

    Merci pour ses conseils , la prochaine fois je suivrais ses conseils .Etre commercant c’est avoir du recul par apport a certains évenement , la cléf de tout ca c’est la maitrise .

    Un article très intéressant, sur un problématique qui se pose souvent dans les grosses entreprises. Pour réagir au commentaire de sepal, même si la solution peut paraître radicale elle vient souvent en premier à l’esprit quand on est confronté à ce genre de situations.

    Y’a plein qui nous passe par l’esprit @Catherine c’est tellement évident mais la différence c’est de faire une meilleur réflexion et de prendre son temps; c’est ce que nous rend unique et différent les uns aux autres

    Très intéressant, je vous remercie pour les liens vers cette entreprise.
    Pour avoir travaillé en centre d’appel, je peux vous assurer bien connaître les ambiances très particulières, les clans, la tyrannie de la direction.
    Mais ce qui fait tenir avant tout, c’est le salaire, il faut pouvoir manger !

    Il y a des entreprises qui ont des espaces de détente pour les salariés. Il faudrait rendre ça obligatoire.

    Je trouve cet article très intéressant. Vos conseils sont pertinents.
    Je pense en effet que de nos jours l’ambiance sur le lieu de travail ne peut pas nous faire quitter le job en question car malheureusement retrouver un emploi ce n’est plus si facile que ça.
    A bientôt

    Merci pour cet excellent article Anaïs, Vous disiez que « dans la plupart des cas, devant une situation « installée » depuis des années, il vaut mieux partir car il sera très difficile de ne pas prendre parti pour les uns ou les autres. Par contre, si l’ambiance négative est la faute d’un évènement ou d’une personne en particulier, c’est différent. Essayez de voir si le problème peut être réglé. » Je suis de votre avis, cependant, permettez moi d’exprimer un avis personnel. Je pense (corrigez moi si je me trompe) que nous sommes le fruit de nos pensées.
    Ce ne sont pas les circonstances qui font l’homme, elles ne font que le révéler à lui-même. De telles conditions n’existent pas quand on s’enfonce dans le vice et les souffrances qui l’accompagnent, en dehors de penchants vicieux, et aucune circonstance extérieure ne peut amener un homme à la vertu et au bonheur à moins de cultiver sans cesse ses aspirations vertueuses.
    Par conséquent, l’homme en tant que seigneur et maître de sa pensée se fabrique lui-même, il modèle et crée son environnement. Dès la naissance même, l’âme est souveraine et par chacun des pas de son pèlerinage terrestre, elle attire via son pouvoir d’attraction les combinaisons diverses de circonstances qui la dévoilent elle-même, et qui sont les reflets de sa propre pureté et de son impureté, de sa force et de sa faiblesse.
    Nous sommes le fruit de nos propres pensées. Si nous maîtrisons nos pensées, nous serons capables d’attirer dans votre vie toutes les conditions et circonstance auxquelles nous aspirons. Votre dévouée

    Prenons un peu de recul sur notre situation professionnel, n’est-elle pas trop présente dans notre vie ne devrions-nous pas tout simplement revoir notre conception de la société ? Remettre l’Homme au centre et non le système ?

    Le grand journal en parler hier !
    http://www.mytivi.fr/video/article-1211-canal-replay-le-grand-journal-de-canal-du-12-novembre-2013.html

    J’ai également connu ça quand je bossais une une enseigne de cuisine.
    Moins de commande, incertitude de garder sa place et c’est le chacun pour soi jusqu’à pourrir l’ambiance

    Il faut peut-être prévenir la direction de ce qui se passe et voir si elle réagit! Ensuite soit vous vous investissez dans le clan pour faire comme eux ou soit vous mettez tout le monde à dos!
    Non mais je penses que certaines discussions autour d’une table ne font pas de mal, surtout que bien souvent c’est pas grand chose.

    Merci pour ces conseils.
    Avec l’expérience je me rends également compte qu’une situation conflictuelle ne se résout jamais avec le temps..il faut crever l’abcès le plus tôt possible. Si on n’y arrive pas par soi même, faire appel à son manager peut être d’une grande aide en tant que médiateur.

    Ecrire un commentaire

    CommentLuv badge

    Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.