Article en vedette

Pourquoi avoir votre propre page Internet peut vous aider à trouver u

J’avais déjà parlé de l’importance d’une présence en ligne dans cet article « Trouvez un emploi grâce a votre réseau« . Aujourd’hui je voudrais vous parler de l’intérêt de construire votre propre page Internet. Si vous êtes par exemple Webdesigner,...

Lire plus

Faut il révéler votre salaire actuel en entretien d’embauche ?

Publié par Anaïs | Classé dans Salaire & Argent | Publié le 29-04-2012

Étiquettes : , ,

25

Quand on a un entretien d’embauche, il y a toujours un moment ou la question du salaire vient sur le tapis.

Que faut il faire : donner son salaire actuel ou pas ? Est il risqué de mentir a ce sujet ?

En réalité vous avez trois solutions :

 

  • La première, qui semble la plus simple est de dire la vérité.

Il n’y a qu’un seul inconvénient a cette méthode, mais malheureusement c’est un inconvénient important : vous n’obtiendrez jamais une augmentation de salaire importante ainsi.
Le nouveau recruteur vous paiera toujours juste un peu mieux qu’à votre ancien job, pas plus.
C’est donc une méthode que je déconseille.
Si décidez malgré tout d’opter pour cette méthode, une chose importante est de donner votre salaire complet, avantage inclus.
Concrètement cela veut dire : comptez tout ! Le ticket resto, le téléphone portable, la bonne mutuelle, le remboursement de la carte orange, les primes que vous avez normalement…TOUT !
Si vous ne le faites pas, vous pourriez avoir de mauvaise surprises : un job payé 2000 euros de plus par an, mais qui vous oblige a faire 40 km/jour en voiture et a acheter votre repas de midi n’est PAS intéressant d’un point de vue financier..

  • La seconde méthode est simple : il s’agit de ne rien dire concernant votre salaire actuel.

Soyons clairs : vous n’avez aucune obligation de révéler votre salaire au recruteur.
Mais je recommande cette méthode seulement aux personnes sévèrement couillues et/ou surs d’être vraiment le meilleur candidat pour le poste.
Car le recruteur va essayer par tous les moyens de vous forcer a parler. Il faudra donc réussir a lui opposer un refus poli mais ferme, ce qui n’est pas évident.
A la question du salaire, vous devrez répondre quelquechose comme “ je suis sur que nous pourrons trouver un chiffre sur lequel nous entendre, mais pour le moment je préfère me concentrer su l’adéquation de mon profil pour ce poste »
Parfois le recruteur n’insistera pas et la question du salaire ne reviendra que lorsqu’ils vous proposeront le poste, ce qui est une situation bien meilleure. Assurez vous alors que ce sont eux qui font la première proposition.

  • La troisième méthode, et celle que j’utilise: il s’agit de mentir au recruteur et de lui dire, non pas combien on vous paie, mais combien vous aimeriez qu’on vous paie.

N’oubliez pas qu’il y aura négociation : donc si vous voulez 45 Keuros, demandez 50 Keuros.
Le seul inconvénient de cette méthode, est que le poste risque de vous échapper pour une question de salaire, c’est pourquoi, il faut toujours, quelque soit la méthode, retarder jusqu’au dernier moment la question du salaire.Vous serez toujours en meilleure position pour négocier a la fin de la négociation, quand le recruteur vous a choisi pour le poste.
Je pense que peu de recruteurs rejettent un bon candidat pour une question de salaire, sauf si l’écart est vraiment très important…auquel cas, il n’y a pas de regret a avoir.
Dans tous les cas si le poste vous plait, et vous êtes prêt a faire des concessions, dites le lors de l’entretien : « Je souhaite un salaire de 50 Keuros, mais le salaire n’est pas le plus impiortant pour moi. Ce poste m’intéresse et je suis sur que nous pourrons trouver un terrain d’entente »

Et vous quelle méthode utilisez vous ?

En connaissez vous d’autres ?

    Vous avez aimé cet article? Téléchargez gratuitement mon guide dans lequel j’explique comment vous pouvez trouver le job de vos rêves en 9 étapes en cliquant ICI

Commentaires (25)

Tout dépend aussi du type de poste pour lequel on postule. La 3ème solution est la meilleure je pense mais le problème est que l’on prend des risques si on demande beaucoup trop. Celui qui postule chez mcdo pour être à la caisse et demande 45k€ risque de ne pas être pris au sérieux.

Ne pas répondre demande effictement une belle paire de c**ille.
Thomas recently posted..La glucosamine contre les troubles des articulationsMy Profile

J’utilise la troisième méthode et jusqu’à maintenant, elle marche plutôt bien.

Effectivement, en voilà une question bien délicate. Merci pour cet article car il décrit point par point les différentes réponses possibles en entretien, et leurs possibles conséquences.

Actuellement, j’utilise plutôt la méthode 1 car je sais être plutôt en haut du marché. De plus j’ai une part variable qui permet un ajustement négociation.

Astuces très importants. Mais pour ma part, je reste dans la vérité des choses tout en négociant pour une meilleure situation qui comme vous l’avez signalé ne se limite pas au seul salaire qu’on reçoit à la fin de chaque mois.
Merci, et j’attends avec impatience plus de vos conseils

j’ai raté mon premier emploi à cause de mon habillement car aussi umble que je suis, je me suis unique parmi tous les candidats. le lendemain je me sui fai un costum uniquement pour mon prochain entretien d’embauche. toutefois je demande toujours si l’apparence fait le moine car tout peut bien se cacher dans une bonne coque de costume auquel se fient les recruteurs.Merci Anais pour tes conseils et à la prochaine.

plus jamais je ne n’utiliserai la première méthode,car je pense que la vérité ne vaux la peine d’être dévoilé que si elle est avantageuse.je le dit avec assurance car j’en ai fait les frais avec mon 2 ème emploi ,ou lors de l’entretient j’ai révélé mon vrai salaire mais sans mentionner les avantages que j’avais,et du coup je me suis retrouvé avec une rémunération inférieur à celle de mon précédent emploi (avantage inclue) tout en accomplissant presque les mêmes taches.

Ne jamais dire ce qu’on veut, mais au minimum 5k€ de plus, puisque par définition les RH ne cherchent qu’à nous entuber. Et même là la probabilité de se faire avoir est grande… 😉
tewoz recently posted..Et si on faisait un retro planning!My Profile

Bonjour,
Je souhaite vous soumettre une autre alternative lorsqu’on a un peu de bouteille sur le poste visé, de l audace et si vous avez bien ressenti l’entretien:
Recruteur: quel est votre salaire actuel?
Recruté: je préférerai que l’on aborde le salaire que nous pourrions négocier.

2 options: le recruteur revient sur sa question et là appliquer une des 3 techniques citées ou:

Recruteur: quelles sont vos prétentions pour ce poste?
Recruté (avec le sourire, bien entendu): quelle est votre marge de manœuvre?
Le recruteur essayera de se défiler: tout dépend de la valeur du candidat.
Recruté: pensez vous que je sois un candidat qui vous permette une grande marge de manœuvre?
À ce moment là il s’agit d’observer votre interlocuteur(le recruteur): visage fermé, c est mauvais signe sinon vous pouvez négocier le haut de la fourchette généralement pratiquée pour votre poste pour le type d entreprise (filiale, siège, PME, etc.) et géographie.
Ou si ils sont au moins deux et qu’ils s’échangent un regard: si aucun ne fait de mou, vous pouvez négocier le haut de la fourchette généralement pratiquée pour votre poste pour le type d entreprise (filiale, siège, PME, etc.) et géographie.

Si vous voyez que la proposition fait tiquer; expliquez que suivant les avantages en nature, vous êtes prêt à revoir vos prétentions.
Il faut bien sûre ouvrir la porte sur les avantages, en fonction des pratiques sur le poste: réduction du temps de travail, voiture de fonction, etc.

Je n ai osé cette technique que 2 ou 3 fois sur les nombreux entretiens passés. Moment ou j avais très bien ressenti l entretien, le recruteur semblait vraiment intéressé par mon profil: à chaque fois j ai obtenu le salaire demandé ( sauf une fois : salaire inférieur mais satisfaisant avec avantages en nature dont voiture + carte essence)
A.K. de http://www.exam-pm.com recently posted..Comment réaliser le plan de projetMy Profile

Salut.

Durant l’entretien d’embauche du travail que je fait aujourd’hui, j’ai préféré donner une marche comprenant le salaire que je désirais obtenir. Et, cela à bien marché. C’est aussi une possibilité.

Bonjour,

Merci beaucoup pour cet article intéressant. Je voudrais poser une question, vu les solutions proposées, je pense qu’au moins pour un entretien avec un cabinet de recrutement, j’essaie de ne pas dire mon salaire actuel.

Par contre, dans le cas d’un entretien directement avec le client final, est-ce qu’on peut également refuser de dire notre salaire actuel? ça m’est déjà arrivé d’avoir eu un entretien RH lors duquel, on m’a donné un formulaire à remplir (formations, expériences, motivations, etc.) et dans ce même formulaire on demandait de préciser son salaire actuel (champ obligatoire dans le formulaire) et je vous rappelle que c’était en plus un établissement public! Donc d’un point de vue juridique, est-ce que j’aurais pu refuser de renseigner ce champ?

Le fait ne pas le dire son salaire actuel, me semble assez normal (surtout dans un pays comme la France où malheureusement certains considèrent le mot salaire comme étant un gros mot).

Quand on postule pour un poste, d’habitude, on envoie un CV + une lettre de motivation. On n’envoie pas avec ce dossier de candidature, une copie de sa fiche de paie. En conséquence, j’en déduis que le critère pour le client pour qu’il/elle revienne vers nous afin de nous proposer un entretien c’est l’ensemble des compétences professionnelles acquises.

En même temps, je dois admettre, que j’aurais du mal à le dire comme ça au client ! C’est vraiment délicat de savoir comment dire au recruteur que l’on ne souhaite pas d’aborder le sujet du salaire actuel, mais plutôt ce que recruteur pense de nos compétences et de notre candidature.

Merci pour votre attention,

Pour ma part je suis fais un intermédiaire entre la 1 et la 2 . Je ne ment pas mais j’essaye de ne pas dévoiler mon salaire. Les RH ne sont pas dupe on change de boite pour gagner moins !!

Une combinaison de la solution 1 et 2 me parait quand à moins la plus judicieuse.

Donner son salaire tout avantage inclus, sans dire que les avantages sont inclus exemple, vous gagné 2000 net + Ticket + Transport + Note de Frais = 2800€/mois

Donc vous dites que vous êtes à 2800€ en ne disant pas que c’est tout avantage inclus, à la fin de l’entretien ou lorsqu’il s’agira de parler argent, demander les avantages en plus de ce salaire.

La RH vous donneras un peu plus comme dit dasn la partie 1 que 2800€, mettons 3000€ (net) + avantages

Le fait que « le poste risque de vous échapper pour une question de salaire » ne devrait pas être synonyme d’échec, nous n’aurions pas accepté ou serions déçu si on souhaite obtenir une rémunération de 45k€ et que la négociation se termine sur un montant inférieur.

J’utilise aussi la méthode 1, après tout ce joue sur la négociation. Pas terrible de gonfler son salaire surtout si l’employeur contacte l’entreprise que l’on quitte pour vérifier les compétences avant l’embauche.
Pourquoi faire confiance à un menteur ? Et puis la relation part sur de mauvaises base.
netyseo recently posted..AyaSEO : Nouvelle agence web à ToursMy Profile

la deuxieme et la troisieme (allez pas de 50% mais 5 à 10%), meme si parfois la troisieme peut avoir comme réponse :
« mais vous êtes trop cher ! » …. »mais c’est parceque je les vaux ! » et si ca passe c’est bien … sinon tant pis, c’est que dans tous les cas il y aurait eu de l’esclavagisme :))
mais comme cité, il faut toujours essayer de retarder au plus tard la question du salaire… histoire de se retrouver en position de force à ce moment la.
Vince recently posted..AccueilMy Profile

La 3ème solution me semble la meilleure.
Après le salaire est toujours une question délicate, mais ça montre aussi que votre savoir a un coût et que vous avez des ambitions.
template site internet recently posted..Les plus beaux thèmes pour MagentoMy Profile

Décidément, j’ai toutes les tares!
J’ai fait 450 candidatures pour retrouver du travail (parce que mon CV est mal écrit, voir le spot suivant: http://www.jobmachine.fr/cv/vous-ne-trouvez-pas-de-travail-voila-pourquoi).

Et, récemment, une recruteuse (que je commence à voir comme une espèce nuisible et exterminable) m’a demandé si j’étais disposé à accepter moins que mon salaire actuel…

Donc, je tire mon chapeau bien bas à ceux qui ont la chance de tomber sur des nuisibles exterminables qui ne les dégradent pas.

Je finis par croire que certains ont de vraiment de la chance, et les autres (comme votre serviteur) sont méprisés.

J’aime bien la 3è possibilité.

Quoi qu’il en soit, je pense qu’il faut dire la vérité. Et finalement dire combien on est payé aujourd’hui n’est pas incompatible. Il suffit de démontrer que l’on vaut plus :-)
Fred recently posted..Assurance santé : le remboursement de l’ostéopathieMy Profile

Tout à fait d’accord avec la 3ème solution, quitte à mentir. Si on change de job, il faut bien qu’on est un augmentation de salaire, car lorsqu’on arrive dans une nouvelle entreprise, au début, on doit bosser dur. Et puis, qui tente rien n’a rien !
Kalagan recently posted..Débloquer son portable Orange, même en voyageMy Profile

Voilà un article qui me parle beaucoup car à 2 reprises j’ai dit la vérité sur mon salaire, et à 2 reprises on ne m’a pas offert plus. Il va de soi qu’aujourd’hui j’ai retenu la leçon et qu’à l’avenir j’emploierai sans hésiter la 3ème solution.

Il faut parfois savoir révéler son salaire, cela peut être un argument pour la négociation !

Généralement, je fais la 3ème en indiquant être payé la moitié de l’augmentation que je vise.
Généralement, ça marche bien! :)

Bonjour,

J’ai utilisé souvent la première méthodes et à chaque fois je me suis fait b****.
J’ai utilisé la deuxième méthode et j’ai réalisé une augmentation de 40%……

Un conseil, aillez une grosse paire de couille !!!

Bonjour,

j’ai déjà postulé de nombreuses fois pour un job. J’avoue travailler dans un domaine porteur et demandeur.
J’ai à chaque fois dis, lorsqu’on me le demandait rapidement, le package salarial que j’avais + 300 € brut ce qui rend mon salaire tout à fait plausible.
Après si le job me convient, lors de la négociation, je précise que je joue la franchise et qu’il est certain que je ne quitte pas mon job actuel pour un salaire moindre et donc j’indique le salaire souhaité un peu plus haut sachant qu’on va me proposer moins.
Et j’avoue que cela marche pas mal car ils apprécient la franchise.

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.